Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Alpes-Maritimes : la station de ski d’Auron ne manque pas de neige

Crédits:
textes par

ni de subventions de la part du Conseil général... Elle inaugurait la semaine dernière une nouvelle retenue collinaire.

Depuis la création des syndicats mixtes, le Conseil général a investi près de 52 millions € dans la neige de culture dont un total de 1 254 canons à neige. Dernier effort consenti pour assurer l’approvisionnement en neige, la réalisation de la seconde retenue collinaire de la station. Elle vient d’être inaugurée par Christian Estrosi, Éric Ciotti, Charles-Ange Ginesy, Jean-Marie Bogini, Caroline Murris, Thérèse Fabron, Maire de Saint-Etienne-de-Tinée, et Jean-Claude Lefebvre, Président du Syndicat Mixte des Stations du Mercantour. La retenue collinaire ainsi baptisée permettra de sécuriser l’approvisionnement en eau de 17 canons à neige supplémentaires desservant 3 pistes d ski. Désormais, ce sont 40% du domaine skiable d’Auron qui bénéficient de cette garantie.

 

Le coût de cette opération ? Plus de 6,7 millions €, hors taxes, pris en charge à hauteur de 90 % par le Conseil général, au travers de sa participation au budget du Syndicat Mixte. On le voit, sans les aides de la collectivité territoriale, l’industrie du ski dans les Alpes-Maritimes, ne serait pas ce qu’elle est, et nombre de commerces liés à cette prospérité… artificiellement entretenue, auraient depuis longtemps disparu. Cette généreuse distribution de subventions est due en grande partie au poids que représentent les élus (et leurs présidents successifs) du Haut-pays niçois dans l’Assemblée départementale. C’est bien connu, les élus soignent bien leur électorat : cela s’appelle d’ailleurs, le clientélisme.

A.D.