Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Cannes : Le Gray entre dans le portfolio du Worldhotels,

Crédits:
autre

l’un des principaux groupes internationaux d’hôtels indépendants.

La chaîne qui compte plus de 450 hôtels membres à travers le monde, en décline 14 en France. Des hôtels, à Paris, Lyon, Marseille, Amnéville, Strasbourg, Mulhouse et maintenant à Cannes, qui ont choisi de lui confier une partie de leur avenir. Ainsi, à partir du 1er avril, l’hôtel Gray d’Albion entrera dans la Deluxe Collection du Worlhotels.

Quels que soit les efforts du groupe Barrière, la qualité des prestations et des équipes qui y travaillent, les pans glorieux d’une restauration au passé étoilé, le Gray d’Albion**** a toujours était un peu le parent pauvre du groupe, écrasé par son voisin et néanmoins ami, le Majestic, mieux situé, plus esthétique… plus glamour.

Fort de cette constatation, les responsables ont cédé aux doux chants des sirènes, convaincus que leur appartenance à un groupe spécialisé dans ce type de prestation, représenterait un indéniable plus. D’autres hôtels de très grand luxe cannois ont d’ailleurs fait un choix qui va dans la même direction. Le premier à avoir franchi le Rubicon, le Carlton depuis des décennies aux mains du groupe InterContinental et de sa puissante force de frappe, suivi par le Martinez. Longtemps propriété de la famille Taittinger, il fut acquis, en 2005 par l’américain Starwwod Capital Group. Puis ce fut au tour du Palais Stéphanie qui a rejoint le Marriot, tandis que le White Palm associait son destin au Radisson, tous des cinq étoiles. Parmi les grands, reste encore sur la Croisette, le Grand Hotel, propriété de la famille Veyrac et géré en douceur par Hugues Raybaud.

L’appartenance à ces groupes, soit qu'ils assument seuls tous les aspects du marketing, de la gestion, où qu'ils les partagent, offre pour ses membres de nombreux avantages qui vont d’un centre de réservations international performant, à un réseau de conseillers et d’experts. Worldhotels met entre autres à disposition 30 bureaux de vente répartis à travers le monde, et négocie des contrats préférentiels avec les consortiums et les entreprises ainsi que la participation à des programmes de fidélité de 19 différentes compagnies aériennes… L’objectif est de toute façon clair. Il s’agit de « booster » le chiffre d’affaires.

Pour le client, c’est aussi une garantie qualitative supplémentaire car les membres sont soumis à de nombreux contrôles et les performances de chacun des acteurs sont régulièrement évaluées.

L’Amérique de Jœ Dassin, semble toujours conserver un pouvoir attractif.

« L'Amérique, l'Amérique, je veux l'avoir et je l'aurai
L'Amérique, l'Amérique, si c'est un rêve, je le saurai… »

A.D.

- sur le sujet, lire aussi : un Marriot à Cannes ;

- un cinq étoiles dans le giron du Radisson ;

- le Grand Hotel et Le Park.