Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Menton accueille la lauréate du prix littéraire Katherine Mansfield,

Crédits:
autre

la néo-zélandaise Chris Price qui passera une année en résidence, à la Villa Isola Bella.

Menton accueillera bientôt la lauréate du prix littéraire Katherine Mansfield, la néo-zélandaise Chris Price qui passera une année en résidence, à la Villa Isola Bella.

Il était une fois, une écrivain de renommée internationale, Katherine Mansfield. « Puisant son inspiration tout autant de ses expériences familiales que de ses nombreux voyages, elle contribua au renouvellement de la nouvelle avec ses récits basés sur l’observation et souvent dénués d’intrigue. » La France fut une de ses destinations favorites. Elle séjourna à Bandol, à Menton aussi en 1919 et 1920, avant de décéder à Fontainebleau trois ans plus tard, à l’âge de… 35 ans.

Cette écrivain et poétesse a marqué la mémoire collective des néo-zélandais, une bourse porte son nom depuis quelques années. D’un montant de $80,000 NZD, soit près de 42 000 €, le « The New Zealand Post Mansfield Prize » permet de financer généreusement une année en résidence à Menton, à la Villa Isola Bella, le lieu même où séjourna Katherine Mansfield

Cette année, ce sera donc Chris Price qui fera cette expérience rare. Elle envisage d’ores et déjà de travailler à la rédaction d’un recueil de poésie et à l’écriture d’un récit utilisant des éléments de biographie, d’essais et d’écrits de voyages pour explorer la vie, brève, de l’excentrique poète et anatomiste anglais Thomas Lovell Beddœs. Elle prendra le relais du précédent récipiendaire, Ken Duncum, qui terminera d’ici peu son séjour mentonnais. Dès son arrivé, prévue début avril, Kris Price sera reçue par Martine Caserio adjointe à la Culture de la ville, qui lui remettre les clés du mémorial K. Mansfield.