Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Sophia-Antipolis : une étudiante d’Eurecom au plus haut niveau.

Crédits:
autre

Leyla Bilge-Yumer, vient de se voir attribuer le « 2011 Symantec Fellowship ».

C'est la première fois que le récipiendaire de cette récompense est attribuée à un européen, de surcroît une jeune femme. Diplômée de l'Université de Bilkent, Ankara en Turquie, Leyla Bilge-Yumer est étudiante en doctorat à Eurecom sous la supervision de Davide Balzarotti, EURECOM et d’Engin Kirda, Northeastern University. Ses sujets d'intérêts englobent la plupart des problèmes de sécurité informatique.

- Leyla Bilge -

Leyla travaille essentiellement sur la détection des virus informatiques très avancés, les « Botnets », (comprendre réseaux de robots), comment ils fonctionnent à travers les DNS, c'est-à-dire les systèmes qui gèrent les noms de domaines. Elle a d’ailleurs réussi à développer plusieurs prototypes de systèmes de détection de ces virus et de mettre en place un service qui s'appelle Exposure dont le but est d'identifier et de rapporter les noms de domaines impliqués dans des activités malveillantes. Ce service a attiré l'attention de plusieurs industriels.

Marc Dacier, directeur du laboratoire de recherche Symantec Europe nous expliquait : « Ce prix est attribué à l'issue d'un processus de sélection très rigoureux au niveau mondial. Nous recevons un très grand nombre de dossiers venant des universités les plus prestigieuses et nous évaluons chacun d'entre eux non seulement sur base de critères scientifiques (nombre et qualités des publications) mais également par rapport à l'impact attendu des travaux étudiés… »