Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Grasse : les parfums sortent leurs plus beaux flacons...

Crédits:
autre

pour le plaisir des collectionneurs.

« Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse ! » écrivait Alfred de Musset. Cela n’est pas aujourd’hui le propos. Il est vrai que le poète parlait de boissons alcoolisées et non pas de fragrances.

Dimanche 6 février prochain, à l’espace Chiris de Grasse, il s’agira, pour la deuxième fois, de s’extasier devant les petits bijoux que sont les flacons de parfums. Sujets propres à être collectionnés surtout lorsqu’ils sont signés par des artistes travaillant pour des verriers comme Lalique, Viard, Dépinoix, Gaillard, Jollivet… et autres signatures prestigieuses. Les parfumeurs qui visaient une clientèle huppée et exigeante, avaient vite compris tout l’intérêt d’associer leurs noms à ces artisans du luxe. Un contrat gagnant gagnant pour les grands noms se sont Caron, Roger Gallet, Piver, Gabilla, D'orsay, Molinard, Coty, Lubin, Guerlain… et cette tradition perdue qui permet aussi de commencer ou continuer une collection qui ne peut, au fil du temps, que prendre de la valeur.

  

Hors les flacons, les collectionneurs de tout ce qui touche à la parfumerie en auront pour leur argent car, ils pourront fouiner à loisir dans cet espace Chiris, historiquement lié à l’industrie grassoise du parfum et découvrir des cartes parfumées, boîtes à poudre, miniatures, vieux papiers, livres… tous évidemment en rapport avec le thème de l’expo.

Comme pour le premier salon organisé par Pascal Steyer, la ville de Grasse, le Musée international de la parfumerie, le Pôle Azur Provence et la société Scentis (spécialiste de la touche parfumée) sont les partenaires attitrés de cet événement. Une rétrospective sur l’histoire de trois parfumeurs grassois : Mottet, Cresp Martinenq et Fragonard sera présentée. Leur point commun : ils ont tous les trois occupés le siège actuel de l’usine Fragonard. À cette occasion, Madame Costa, présidente de l’entreprise Fragonard assumer la tâche d’être la marraine de ce deuxième salon.

Un expert en flacons à parfum de collection auprès de différents commissaires priseurs et agrée Ordinex, Bernard Gangler, expertisera les pièces des particuliers qui le souhaitent. Une animation autour de la parfumerie sera organisée pour les enfants par le musée international de la parfumerie. Enfin l'entrée au salon donnera droit aussi à la visite du Musée de la parfumerie.

  • Le salon se déroulera de 8 h 30 à 17 h30, le 6 février et sera inauguré par Jean-Pierre Leleux, sénateur-maire de la ville de Grasse et président de la communauté d'agglomération Pôle Azur Provence.