Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Baromètre politique : « Metro » prend la température des politiques dans l’opinion...

Crédits:
autre

Une enquête réalisée par l’institut « OpinionWay » pour le quotidien gratuit.

Ce baromètre publié hier lundi dans le gratuit Metro dévoile quelques tendances qui mesurent l’insatisfaction plutôt que la satisfaction des Français. Extraits :

  • Michèle Alliot-Marie qui a eu la malchance de choisir la Tunisie pour se vacances et d’y faire de « l’avion-stop », paye rubis sur l’ongle ses vacances.

En cette période riche en polémiques, la Ministre des Affaires Etrangères fait office de paratonnerre. Ses déboires tunisiens font plonger sa cote de satisfaction de 12 points, un record en un mois. Seulement 36 % des Français sont satisfaits de son action au Quai d’Orsay. Le reste de l’exécutif, lui, connaît un léger regain de popularité. Le Président de la République remonte de 4 points, à 34 %, celle de François Fillon reprend 3 points. Le premier semble profiter de son retour “sur le terrain”, le second à l’inverse tire les fruits d’un positionnement en retrait après ses sorties malheureuses de décembre (notamment sur la neige).

  • Jouanno et NKM, les autres femmes du gouvernement s’en tirent bien…

À l’exception de MAM, les autres membres du gouvernement voient leur cote de satisfaction remonter. Deux femmes ministres, qui cultivent leur image moderne et innovante, tirent remarquablement leur épingle du jeu. Chantal Jouanno, en charge des Sports, gagne huit points et devient avec 52 % d’opinions positives, le ministre le plus populaire, profitant du recul de Frédéric Mitterrand. Nathalie Kosciusko-Morizet, à l’Environnement, gagne elle trois points et se place en troisième position dans la hiérarchie du gouvernement.

  • DSK provoque des réactions en chaîne…

Du côté de l’opposition, le silence de Dominique Strauss-Kahn commence à être problématique. Le président du FMI perd 1 point, à 54 % de satisfaits mais derrière lui, tous les prétendants au leadership de l’opposition gagne des points. On note d’ailleurs que le seul socialiste a être réellement entré en campagne, Arnaud Montebourg, gagne 7 points de taux de satisfaction. François Hollande, Eva Joly et Martine Aubry gagnent également trois points. Seule Ségolène Royal qui, malgré un point de mieux, reste scotché à 30 % d’opinions positives, ne parvient pas à regagner du terrain.

  • Mélenchon, rassemble la gauche non socialiste…

À la question « quel serait le meilleur candidat pour représenter la gauche non socialiste lors de l’élection présidentielle de 2012 ? », 20 % des personnes interrogées répondent Jean-Luc Mélenchon et 14 % Olivier Besancenot. À noter que cet écart est encore plus important (49 % contre 28 %) quand on n’interroge que les sympathisants de la gauche radicale. L’ancien socialiste semble donc bel et bien en train de réussir son OPA sur les communistes et l’extrême-gauche.