Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Des vœux par millions !

Internet a changé la donne et nous permet d’envoyer nos vœux de « Bonne Année » en grand nombre pour un prix défiant toute concurrence. La Poste fait grise mine, les imprimeurs et les artistes aussi. Certains perpétuent envers et contre tous la tradition du message écrit et plus ou moins personnalisé.

Parmi les quelques cartes de vœux qui arrivent jusqu’à nous, il y a celles dont le but n’est que de marquer un territoire et de rappeler à notre intention que leur expéditeur est bien vivant et leur entreprise ou leur institution se portent bien. La plupart ne brillent pas pour leur originalité, ce n’est sans doute pas leur but. D’autres entreprises spécialisées dans le marketing et la communication, se donnent par contre beaucoup plus de mal pour capter notre attention, c’est que nous sommes des clients potentiels…

En cette fin d’année et sous réserve d’autres arrivages qui ont le loisir de se manifester jusqu’à la fin du mois de janvier prochain, la carte émanant de la mairie de Menton et signée par Jean-Claude Guibal, nous est apparue comme sortant du lot. Nous vous la livrons brute de décoffrage et sans arrière pensée politique. Au fond, son contenu s’adresse à tous :

« La respiration du monde s’accélère. Après la guerre et ces trente glorieuses, la croissance par l’endettement atteint ses limites. La création des richesses et la concentration de pouvoirs quittent nos rivages pour migrer vers les pays émergents.

Les aspirations à la démocratie des pays arabo-musulmans font entrer la religion dans l’espace politique. Les marchés sur le plan financiers et Internet sur celui de la communication, annoncent un monde qui voudrait échapper au contrôle des apprentis sorciers que nous sommes.

Et si en ce moment de l’histoire que nous vivons et que nous avons tant de mal à déchiffrer, était ce que le mendiant dans l’Electre de Giraudoux, appelait l’aurore ? Acceptons-en l’augure et décidons nous à maîtriser notre destin. Il nous faudra pour cela de l’énergie, de la clairvoyance, de la créativité et de la persévérance.

Relevons ce défi prodigieux ! Il en vaut la peine, car il peut nous conduire à une nouvelle renaissance. Et pour le reste, que les Dieux soient bienveillants à votre égard et vous donnent ainsi qu’à tous les vôtres, force, sagesse et optimisme.

Bonne et heureuse année 2012 ! »

Jean-Claude Guibal Vice-président du CARF et maire de Menton