Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Antibes : une salle sportive polyvalente d'aspect futuriste

Crédits:
autre

pour se mettre au niveau... olympique. Depuis plusieurs décennies, la ville, insérée dans une communauté d’agglomération, la CASA, joue la carte sports.

Sur la lancée de feu l'École d'Entraînement Physique Militaire du Fort Carré, Antibes a profité de ce dynamisme entretenu par une équipe d’enseignants de haut niveau qui sont venus renforcer les Services des sports de la ville. Ainsi, elle a été la première commune du littoral à se doter d’une piscine olympique. Piscine qui a brassé beaucoup d’eau et de nageurs venus s’entrainer au sein de la structure sports-études, du Pôle France ou du club municipal. Pendant longtemps des athlètes ont été formés en gymnastique, les clubs de voile de course croisières ont eux aussi fait briller les couleurs de la ville tandis que le Basket pro était à son zénith… Antibes est décidément une ville à qui le sport sourit et qui sourit aux sports.

Pas vraiment donc une surprise de voir l’actuelle municipalité poursuivre cette politique avec le projet de construction d’une vaste halle capable d’accueillir des pratiquants et des compétiteurs de basket, handball, tennis, gymnastique, trampoline, boxe. Si les travaux ont débuté, il faudra néanmoins attendre 2013 avant que les installations soient ouvertes au public. C’est ce qu’ont annoncé les responsables, fiers de montrer la maquette du projet. Imaginé par le cabinet d’architecte allemand déjà concepteur, entre autres, du stade de Munich, il pourra recevoir jusqu’à 5 000 places. C’est un complexe moderne et accessible de 13 600 m2. Ce qu’on nomme déjà « le Chaudron » (voir l’illustration) sera constitué d’un parquet et de tribunes amovibles qui permettront de moduler l’espace en fonction de la manifestation accueillie. Des salles de relaxation, de musculation, une grande salle de 1 000 m2 dédiée au Pôle France trampoline et un dojo viendront compléter les équipements.

Ce complexe sera l’un des premiers dans l'hexagone à obtenir une certification HQE (Haute Qualité Environnementale) et le label « Bâtiment Basse consommation ». Ainsi, 740 m2 de capteurs photovoltaïques installés en toiture fourniront la moitié de la consommation en énergie du bâtiment (électricité et chauffage). Des capteurs solaires fourniront 40% de la consommation en eau chaude sanitaire. Un bassin de rétention construit sur le site permettra l’utilisation des eaux pluviales pour l’arrosage ou le nettoyage extérieur.

Ce complexe omnisports est situé opportunément dans le quartier des Trois Moulins, au nord de la ville, à proximité de l’A8 et sur le passage du futur Transport en Site Propre de la CASA qui reliera le centre d’Antibes à la Technopole. Le projet a nécessité une enveloppe de 25 millions € HT, financée en partie par le Conseil général des Alpes-Maritimes, la Communauté d’agglomération concernée, le Centre National de Développement du Sport ainsi (en principe) que par le Conseil Régional.