Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Mougins : deux stars, femmes d’exception,

Crédits:
textes par

Carole Bouquet côté « people » et Anne-Sophie Pic côté « gastronomie »... ont éclairé les Étoiles.

Pour compléter l’article de Brigitte Brunot sur l’évènement azuréen de la gastronomie, « Les Étoiles de Mougins », un grand coup de chapeau à Sébastien Chambru qui a accueilli avec éclat les personnalités participantes le samedi midi. L’occasion de monter qu’il assume totalement la succession d’Alain Llorca au Moulin de Mougins et aussi de celui qui lui a apporté le plus de prestige et d’étoiles : Roger Vergé. De nombreuses toques des deux sexes étaient là ainsi que de dignes MOF en tenue.

- au Moulin de… Chambru, on jouait le Clan des MOF…

Un autre coup de chapeau ou de toque si vous préférez, à l’équipe qui a reçu plus de 600 personnes pour la soirée de gala qui s’est passée aux pieds du village, dans le quartier de Saint Basile. Plus exactement au Le Park, une structure de restauration et d’animation entièrement gérée depuis plusieurs mois par le groupe Lenôtre. Patrick Scicard, président du Directoire, était là, avec sa garde rapprochée, Philippe Joannès et Christophe Blachon qui prirent le soin d’accueillir personnellement tous leurs hôtes. Formidablement éclairé, Le Park qui s’étend sur près de 2 hectares avec ses salons, sa terrasse et ses jardins, se prêtait à l’exercice qui consistait à clôturer cette manifestation hors normes. Les jurys eurent à rendre leurs verdicts faisant quelques déçus et des heureux qui virent leurs mérites reconnus et récompensés de spectaculaire façon. Tout cela sous les applaudissements des invités et le regard complice de la marraine es gastronomie, Anne-Sophie Pic. Avec Carole Bouquet, c’est une des femmes remarquables qui a marqué ces trois jours. Elle fut la reine, omniprésente tout en restant simple et accessible, alors que son statut de vedette aurait très bien pu la placer en retrait. Elle manifesta du respect pour ses collègues moins capés, son enthousiasme pour les créatifs et prodigua sans ostentation ses conseils en direction des plus jeunes. Anne-Sophie Pic fut quasiment parfaite, trouvant le juste équilibre entre louanges et encouragements.

- au Moulin, Richard Galy aux prises avec le sourire… dévastateur de Carole Bouquet -

Côté people, Carole Bouquet fut très représentative et d’autant plus crédible en ces jours dédiés aux arts de la table, du bien manger et du bien boire qu’elle possède depuis quelques années quelques hectares d’un vignoble sur l’île de Pantelleria, en Sardaigne. Elle en fit d’ailleurs la promotion en débouchant quelques belles bouteilles ambrées de son « Sangue d’oro » venues directement de son domaine viticole, lors de la réception au Mas Candile. Cela n’empêcha pas le journaliste de Nice-Matin, Alexande Carini, de lui poser des questions parfois hors sujets mais tout aussi légitimes sur son image de beauté glacé (ça ne l’a jamais dérangée), sur son engagement dans des causes caritatives et humanitaire (elle se serait jointe sans problème au chœur d’artistes qui chantait « Les petits papiers » de Gainsbourg en faveur des Roms), sur son supposé engagement pour Ségolène Royal – qui possède avec François Hollande une résidence secondaire quelques centaines de mètres plus haut – lors des présidentielles (si cela avait été le cas, elle n’aurait pas eu peur de le dire). Elle ajouta avec sagesse que le vieux clivage droite-gauche était dépassé et qu’elle avait appris à travailler avec des gens de chacun des camps et qu’il y en avait parmi eux de grande qualité !

  • Voici le palmarès du concours du Jeune Chef « Les Espoirs de Mougins 2010 ». Sur la première marche : Pascal Guarrigues qui œuvre au Monte-Carlo Beach. Suivent dans l’ordre : Stéphanie Le Quellec du Favenzia, Tourrettes ; Alexandre Baumard, Le Montecristo, Le Castellet) ; Ermanno Nicolella, Melograno, Ischia, Italie ; Anthony Bacle, le Jules Verne, Paris et Guillaume Momboisse, O Saveurs, Ruffiac…

- sites amis : Nice Rendez-vous et SophiaNet -