Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Côte d’Azur : surprises au classement des villes françaises les plus appréciées,

Crédits:
autre

Nice disparaît des 15 premières places, Cannes monte à la 4ème...

Les informations récoltées par le site de réservations en ligne « hotel.info », méritent d’être prises en considération. S’appuyant sur plus d’un million d’avis et d’appréciations d’internautes ayant réservé leur séjour sur le site en question, les résultats permettent de dresser une hiérarchie concernant le meilleur rapport qualité/prix et de comparer les données des deux premiers trimestres 2010, en ce qui concerne les hôtels 3 et 4 étoiles.

Dans ce top 15 publié, la ville de Nice, qui occupait la dernière place au premier trimestre, sort du classement. Les prix trop élevés et la qualité des prestations en baisse n’ont pas joué en faveur de la station balnéaire la plus en vue de la Côte d’Azur. Elle laisse sa place à Marseille, deuxième plus grande ville de France, qui fait son entrée dans le classement tandis que Cannes gagne, en l’espace de trois mois, deux places qui la situe maintenant en 4ème position.

C'est dans la capitale de Bretagne, Rennes que le rapport qualité/prix a le plus convaincu les clients. Mulhouse, quant à elle, est rétrogradée au second rang. Nîmes, qui occupait la deuxième place au premier trimestre 2010, chute en dixième position. De façon générale, les hôteliers n’ont pas réussi à maintenir un rapport constant entre la qualité proposée et le prix exigé puisque, hormis Cannes, aucune autre ville parmi les 15 premières n’a maintenu son rang entre le premier et le second trimestre.

1. Rennes, 2. Mulhouse, 3. Nancy, 4. Cannes, 5. Strasbourg, 6. Nantes, 7. Montpellier, 8. Avignon, 9. Dijon, 10. Nîmes, 11. Marseille, 12. Lyon, 13. Grenoble, 14. Orléans, 15. Bordeaux

Au classement mondial du second semestre 2010, c'est désormais en République Tchèque que les clients montrent la plus grande satisfaction en ce qui concerne le rapport qualité/prix des hôtels. Et pendant que Berlin, Ottawa ou Vienne par exemple s'améliorent légèrement, Tokyo, Athènes et Paris perdent beaucoup de terrain. En revanche, les hôteliers des villes de Shanghai, Istanbul, Hong-Kong et Rome entre autres proposent un meilleur rapport qualité/prix comparé au premier trimestre 2010. Ces villes apparaissent ainsi dans le classement mondial du second semestre. La capitale hongroise parvient à se hisser d'emblée à la troisième place : les prestations des hôteliers de Budapest ont manifestement conquis les clients d’hotel.info. Bucarest fait également une entrée fracassante, témoignant de la domination de l'Europe de l'Est dans la première moitié du tableau.

On peut aussi remarquer que de nombreuses villes de plus d'un million d'habitants, autrefois représentées dans le classement, sont aujourd'hui exclues du Top 20. Les hôteliers des métropoles nord-américaines notamment ne sont plus les prestataires les plus attractifs de leur corporation. Le constat est particulièrement amer pour la ville de New York par exemple qui, bien qu’elle améliore la note décernée par ses visiteurs, ne parvient pas à rentrer dans le classement.

1. Prague, 2. Lisbonne, 3. Budapest, 4. Berlin, 5. Ottawa, 6. Varsovie, 7. Vienne, 8. Tokyo, 9. Bucarest, 10. Madrid, 11. Shanghai, 12. Istanbul, 13. Hong Kong, 14. Buenos Aires, 15. Rome, 16. Helsinki, 17. Athènes, 18. Bruxelles, 19. Paris, 20. Berne

On reteindra qu’en France, Rennes caracole en tête pendant que Nice est exclue du Top 15 au profit de Marseille. Au niveau international, les villes d'Europe de l'Est marquent des points alors que Tokyo, Athènes et Paris perdent du terrain. Budapest fait une entrée remarquée au troisième rang des villes les plus appréciées au monde.