Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Cannes : l’amitié franco-russe célébrée en... cuisine.

Crédits:
autre

Anatoly Komm et Anatoly Komm, un assemblage réussi.

C’est dans le fief de Christian Sinicropi, à La Palme d’Or, le restaurant étoilé du Martinez*****, qu’aura lieu la rencontre ente l’as moscovite, Anatoly Komm, et le chef cannois. Pas à proprement parler une compétition mais plutôt une alliance, un récital gastronomique à quatre mains.

- Anatoly Komm & Christian Sinicropi, improbable binôme -

 


Pionnier de la cuisine moléculaire en Russie, Anatoly Komm est un chef renommé dans son pays. Ses restaurants moscovites, dont le « Varvary », figurent parmi les références de la haute gastronomie. Tel un alchimiste, Anatoly Komm étonne, revisitant les plats traditionnels russes, jouant les contrastes et offrant au final une cuisine spectaculaire.Sur La Croisette, Christian Sinicropi, a marqué son territoire, développant un style très poétique. Enfant du pays, il met en scène des produits du terroir, les associe parfois de façon improbable… et le résultat est surprenant. Il pousse son souci du détail en dessinant les assiettes qui seront ensuite confectionnées par son épouse, formée à l’école des Beaux-Arts de Vallauris.

La rencontre improbable de ces deux personnalités promet le meilleur pour les chanceux qui participeront à cette aventure gastronomique qui se déroulera au restaurant du Martinez les jeudi 26 et vendredi 27 août prochain. Le menu servi le soir est proposé au tarif de 180 € (hors boissons). Il n’est pas, pour ceux qui s’en souviennent, sans rappeler ceux – un peu délirants dans leur rédaction - présentés par Romanens dans son restaurant de la rue Notre Dame à Cannes.

Retenez bien votre souffle !

  • CARROUSEL ET CHEVAL À BASCULE EN FRIVOLITÉS ;
  • LE CUBISME PREND FORME DANS LA TOMATE DE NOS JARDINS, accompagnée de saveurs hispaniques préparées au fumoir, pulpe de tomates, pequillos infusés aux feuilles de basilic, fraîcheur de concombre et avocat ;
  • SALADE EXTRÊME-ORIENT, ACCOMPAGNÉ DE « KAUFFMAN PRIVATE COLLECTION LUXURY » VODKA ;
  • LE CONIQUE EN TRYPTIQUE, foie gras de canard confit en alliance avec la morue, glacé au jus de chou rouge, gelée de melon et d’agrumes au boudin noir relevés d’un aïoli au vin rouge ;
  • BORSCHT FROID, AVEC DU FROMAGE BLEU ET HARENG SOUS UN ROULEAU DE LÉGUMES ;
  • L’ÉCLOSION SPHÉRIQUE DANS L’UNIVERS DU IODÉ ET DE LA TERRE, langoustine marinée assaisonnée aux éclats de diamant noir et sucs d’aubergine, émulsion à l’écriture aux feuilles de coriandre et gingembre ;
  • « PELOUSE VERTE »
  • L’ITALIE DE NOS GRANDS MÈRES AUX SAVEURS DYNAMIQUES CYLINDRIQUES, confusion de veau aux trois saveurs à l’inspiration d’une carbonara, mousseline de pomme de terre au jus de betterave ;
  • CRABE DU CAMCHATKA EN BOULETTE (VARENIKI) ;
  • GÉOMÉTRIE LUNAIRE ET SOLAIRE, le chocolat à la rencontre du praliné ;
  • GÂTEAU AU MIEL ;
  • LE MASQUE DE FER EN GOURMANDISE…