Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Mougins : Denis Fétisson, un nouveau venu... sur la Place

Crédits:
textes par
images par

qui tient ses promesses !

A la fin du mois de juillet, nous avions annoncé l’ouverture de ce nouveau restaurant qui venait de s’ouvrir en remplacement du bien connu « Feu Follet ». Le jeune chef, Denis Fétisson présentait un curriculum vitae impressionnant. Et de fait, ses nouvelles créations culinaires valent largement le déplacement.

- Denis Fétisson -

Ce Marseillais de 32 ans a commencé à 15 ans chez son parrain, Paul Bajade, aux « Chênes Verts » à Tourtour : le roi incontesté de la truffe (une étoile Michelin). Denis Fétisson a continué sa formation auprès de chefs étoilés, tels que Francis Chauveau à « La Belle Otéro » de Cannes, Roger Vergé dans son « Moulin » à Mougins, au Louis XV d’Alain Ducasse à Monaco, mais aussi à Londres chez Nico Ladenis (3 étoiles), à l’Hôtel Daniel (Relais & Châteaux) à Paris pour finir son périple en 2009 au « Cheval Blanc » à Courchevel, aux côtés de Yannick Alleno, où il décroche 2 étoiles Michelin. Quand l’opportunité de voler de ses propres ailes se présente, il n’hésite pas et s’investit à 200% dans ce nouveau challenge : revenir à Mougins et y décliner sa propre cuisine, qu’il qualifie de traditionnelle, tout en jouant sur la technique pour trouver le juste équilibre d’un plat.

Dans le nouveau décor très « tendance » de son restaurant, Denis Fétisson semble aussi heureux que ses clients, et cela se sent dans l’assiette. En terrasse, sur la loggia ou dans la salle à manger, le service est rapide, souriant et convivial. Chaque mois, il met à l’honneur un produit de saison qu’il décline dans un menu en 5 plats à 45 €. En juillet, c’était la courgette violon, en août, c’est la tomate. Après la gourmande mise en bouche en coque d’oursin, on déguste un carpaccio de tomate « ananas » laqué aux algues accompagné d’une gelée au citron vert et crevettes roses suivi de ravioles de homard en douceur de tomates à l’origan et jus mousseux de tête. Le menu se poursuit avec le turbot grillé à la fleur de thym, tarte à la tomate et pecorino, coulis de green zebra puis la joue de bœuf confite (cuite plus de 30 heures) relevée de vinaigre de tomate, rigatoni en bolognaise gratinée pour finir avec la tomate grappe en pomme d’amour farcie de riz au lait citronné, fraise piquante. On sent dans cette déclinaison une grande virtuosité complétée par une belle imagination créative. Les cuissons sont parfaites, les saveurs fondues : que du plaisir à cette dégustation qui donne envie de revenir à la prochaine thématique mensuelle !

Durant la saison estivale, de juin à septembre, le restaurant est ouvert tous les jours et propose une carte alléchante avec 6 entrées (de 20 à 32 €), 3 poissons (de 28 à 34 €), 3 viandes (de 35 à 39 €) et 6 desserts à 10 €. Le Menu Gourmandise à 65 € se décline en 8 plats de saison. On peut également déjeuner à La Boutique avec une formule de restauration rapide de 12 à 15 h 30, d’un Club Sandwich à 13 €, d’une salade César à 12 € ou d’un hamburger à 19 €.

D’octobre à mai, le restaurant est fermé le dimanche soir et le lundi toute la journée. Tous les midis, le « Déjeuner du Marché Forville » est proposé à 35 €, avec 2 entrées et 2 plats au choix, ainsi qu’un dessert à choisir à La Boutique.

  • La Place de Mougins – 41 Place du Commandant Lamy – 06250 – Mougins – Tel : 04 93 90 15 78