Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Monaco : le Japon d'hier renconte le Japon d'aujourd'hui...

Crédits:
autre

inauguration majestueuse de l’exposition « Kyoto-Tokyo, des Samouraïs aux Mangas ».

L’inauguration officielle de l'exposition "Kyoto-Tokyo, des Samouraïs aux Mangas" s'est déroulée au Grimaldi Forum Monaco, la semaine dernière. De nombreuses personnalités avaient honoré ce rendez-vous dont Yukiya Amano, Directeur Général de l'AIEA, et Michel Roger, Ministre d'État de la Principauté.

Célébrant à la fois un bel hommage à la diversité culturelle nippone et à l'amitié entre Monaco et le Japon, SAS le Prince Albert II et LL.AA.II le Prince Hitachi, frère cadet de l'Empereur, accompagné de son épouse, ont le coupé le traditionnel ruban. Ils ont ensuite visité les 4 000 m2 de l'exposition qui allie, dans une scénographie époustouflante, le Japon ancestral de l'ancienne capitale Kyoto au Japon de la modernité à l'image de la capitale actuelle, Tokyo.

Maître du gekika, forme de manga destiné à un public adulte, Hiroshi Hirata est l’auteur de plusieurs monuments de la littérature nippone comme « Satsuma, l’honneur de ses Samouraïs » ou encore « Zatoïchi ». Arpenteur des bibliothèques, chercheur invétéré, Hirata consacre l'ensemble de son œuvre à l'histoire du Japon et aux Samouraïs. Couronné de succès dans les années 1970 avec « L'Âme du Kyudo » puis « Prêteur de vie », Hiroshi Hirata fait figure de référence en tant que calligraphe, dessinateur et historien. Citons également l’une de ses dernières œuvres, « Les 36 stratégies de Kuroda » dont les planches originales sont exposées au Grimaldi Forum jusqu’au 12 septembre.

 

Moment fort de l’inauguration, l’artiste Hiroshi Hirata a réalisé une performance de calligraphie devant l’aréopage princier.

Plus de 600 œuvres en provenance des plus importants musées japonais et occidentaux illustrent cette fresque historique et artistique sur le Pays du Soleil Levant qu’il ne faut surtout pas manquer !