Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Paris : la Tour n’oublie pas Eiffel

Crédits:
autre
Catégorie Les Arts au soleil

et ne rate pas une occasion de lui rendre hommage.

Cet été, la Tour Eiffel rend hommage à une autre prouesse architecturale de son concepteur Gustave Eiffel et met en lumière le Viaduc de Garabit (photo © Pierre Soissons), situé dans le Cantal. Au travers de 32 photographies exposées en plein air au premier étage, l’exposition retrace l’histoire de « cette dentelle d’acier suspendue dans les airs », sa construction au XIXème siècle, mais aussi son actualité et des anecdotes insolites et méconnues.

Créé pour relier directement Béziers à Paris en train, le viaduc de Garabit devient en 1884, « le plus gigantesque travail du monde » avant que la tour Eiffel ne soit construite 5 ans plus tard. Le chantier dure 4 ans employant plus de 400 ouvriers permanents. Les photos et plans d’archives témoignent de l’ampleur du chantier.

L’exposition propose ensuite de découvrir les coulisses de ce viaduc situé dans le Cantal, les évènements ou moments vécus sur les lieux comme le tournage inachevé de l’Enfer avec Romy Schneider et Serge Reggiani, des dessins d’enfants ou des souvenirs romantiques… sans oublier de rappeler, avec des photos actuelles, l’architecture exceptionnelle de cet édifice, et son paysage environnant.

Cette exposition est proposée dans le cadre de la convention de promotion et de valorisation commune qui unit la Société d’Exploitation de la tour Eiffel, le Conseil Général du Cantal et le Syndicat Mixte du lac de Garabit Grandval depuis octobre 2009.

  • jusqu’au 5 septembre - premier étage de la Tour Eiffel – accès libre pour les visiteurs qui eux payeront leurs billets - s’ils prennent l’ascenseur : adultes : 8,10 €, jeunes 12-24 ans, 6,4 0 €, enfants 4-11 ans : 4 € - par les escaliers : adultes : 4,50 €, jeunes 12-24 ans, 3,50 €, enfants 4-11 ans : 3 € -