Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Monaco : l’Italie décore Remo Girone et Giuseppe Spinetta,

Crédits:
autre

dans l’Ordre de l’Étoile de la Solidarité Italienne.

- M. et Mme Spinetta, Monsieur Mistretta, Mme et M.Gironne - photo © Maria Bologna -

C’est l’Ambassadeur d'Italie à Monaco, Franco Mistretta, qui a remis au cours d’une cérémonie empreinte de conviction, le diplôme de commandeur dans l’Ordine delle Stella della Solidarita Italiana, à l’acteur Remo Girone et à l’entrepreneur Giuseppe Spinetta. L’assistance était particulièrement nombreuse et de qualité ce jour-là. L’ambassadeur en profita pour annoncer son départ prochain de la Principauté dans un discours où son attachement pour ce petit pays est indubitable. En voici le texte :

En ce moment, on débat en Italie sur la célébration, l’année prochaine, du 150ème anniversaire de son Unité. En fait, l’histoire de l’Italie unifiée est jeune historiquement, même si, auparavant, les différents États qui constituaient la péninsule (Ausonia, d’après les Grecs et les Romains) étaient en réalité considérés, dans l’imaginaire collectif, une seule entité du point de vue culturel. Et cette présence des transalpins a été continue, au cours des siècles, dans la Principauté, mêlant étroitement leur histoire à celle de Monaco. Leur importance s’est accrue aujourd’hui, grâce à l’hospitalité monégasque et grâce à vous, Italiens, à votre travail, à votre dynamisme et votre capacité d’entreprendre. Vous aussi, contribuez ainsi aux succès de la Principauté dont vous vous sentez partie intégrante.

Questo é il vostro merito, e sono ben lieto di testimoniare, con orgoglio di quanto avete fatto e state facendo con il vostro lavoro, il vostro impegno e la vostra intraprendenza, per lo sviluppo di Monaco. L’Italia vi è grata, perché ne mantenete alto il prestigio e l’immagine e ve ne sono grati anche i cittadini monegaschi, parce que nos destins sont unis. La globalisation nous fait partager les mêmes succès et les mêmes difficultés. Cette région frontalière, la Principauté, les Alpes Maritimes, la Ligurie, le Piémont, doivent faire face ensemble à la crise économique et aux opportunités qu’en même temps elle nous offre. Voilà pourquoi les Autorités monégasques avaient accepté notre suggestion d’organiser une réunion tripartite entre les Ministres de l’industrie et des transports de la Principauté, de la France et de l’Italie, qui a du être reportée en raison de la démission du Ministre italien. Mais il s’agit seulement d’un renvoi ; la réunion se tiendra et la coopération entre nos Pays aidera au développement économique intégré de la région.

Mais, sans doute n’aurai-je pas l’honneur et le plaisir de m’en occuper car j’atteins l’âge de la retraite et je quitterai Monaco - non sans regret - à la fin de l’été.

Je souhaite sincèrement le meilleur pour la Principauté, sa famille princière, ses citoyens et ses résidents, en particulier italiens, et je vous propose de lever nos verres à Monaco et à l’Italie. Vive Monaco, Viva l’Italia !

Franco Mistretta