Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Œnologie : quand un hôtelier se met à faire son vin...

Crédits:
autre

une entreprise qui a sa logique...

Jean-Louis Sibuet et sa femme Jocelyne avaient déjà accumulés les succès dans le monde de l’hôtellerie mégevane. Enfants du pays, ils avaient d’abord créé en centre ville un coquet petit 3 étoiles, au « Coin du feu », puis, à 5 minutes du centre de Megève, « Les Fermes de Marie ». Le concept est original comme le faisait remarqué Brigitte Brunot dans un précédent article. Il offre l’opportunité de découvrir un art de vivre typique de la montagne. Les propriétaires ont fait démonter une soixantaine de vieilles fermes et granges, numéroter les pièces pour les remonter sur les 2 hectares du complexe, formant ainsi un sympathique hameau… sans parler du Spa Pure Altitude, avec piscine chauffée et 17 cabines de soin.

En 2000, Jean-Louis Sibuet, se prend à rêver d’ajouter une corde supplémentaire à son arc. Faire son vin, avoir sa propre étiquette sur la bouteille. Il choisira le Lubéron pour cette nouvelle aventure et le Domaine Marie pour vignoble, entre Gordes et Bonnieux. Une bastide sise sur 24 hectares de terres propices la culture ; des sols d’érosion argilo-sableux ponctués d’éboulis, une exposition idéale au couchant, un climat influencé par la douceur méditerranéenne à l’ombre de vallées alpines. Des atouts essentiels qui permettront de belles récoltes.

Reste à vinifier le jus des raisins issus des cépages de Grenache noir, de Syrah et de Mourvèdre, vendangés à la main avec sélection et tri des grappes sur le pied. Les œnologues le savent, une technique et du matériel performants, cuve inox thermo-régulée et autres, sont indispensables si l’on veut, en final des process, de la qualité. Arnaud Bressy, le maître de chai, dispose du meilleur et, sous sa responsabilité, peut ainsi donner naissance à toute une gamme colorée : un rouge fin et généreux, un rosé tradition, un blanc aux arômes influencés par le Vermentino et la Roussane.

L’été venant, le Rosé Marie millésime 2009 est à mettre en évidence. De couleur rose pâle, le nez évoque des parfums de fruits rouges et blancs, il est fin et frais en bouche. Ce rosé Marie sera le vin idéal pour accompagner les apéritifs d’été ainsi que les viandes et poissons grillés, les salades ainsi que toutes les recettes épicées.

  • Domaine de Marie - Route de Bonnieux - Quartier de la Verrerie - 84560 Ménerbes - 04 90 72 54 23