Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

La traversée de Marseille : rien que pour les femmes,

Crédits:
autre

une épreuve qui marque leur dynamisme...

Carton plein pour cette première édition de « La Marseillaise Des Femmes », qui eut lieu le dimanche 13 juin. Elle a regroupé un millier de participantes sous le soleil radieux de la plage du Prado !

Le départ de la course fut donné rond-point du David sur la plage du Prado en présence de Maurice Di Nocera, adjoint aux grands événements de la ville de Marseille, de Nora Préciosi, adjointe à la femme et à la famille de la ville de Marseille qui représentait le maire, Jean-Jacques Gaudin. Il y avait également des représentants de la Région PACA.

À 8h30, les coureuses se sont donc élancées pour 6,4 kilomètres de course au cœur de Marseille, accompagnées des actrices de la série « Plus Belle La Vie » et encouragées par des Marseillais curieux de découvrir un nouvel événement uniquement réservé aux femmes.

- les actrices de Plus Belle la Vie, de quoi attirer les regards des hommes sur le parcours…


Côté résultats, la victoire revient à Rakiya Quetier en 24 minutes 33 secondes, loin devant ses adversaires. Caroline Dubois décroche la deuxième place. La troisième place revient à Guylaine Paul. Les actrices de « Plus Belle La Vie » ont donné toute leur énergie pour réaliser une belle performance. Aurélie Vaneck alias Ninon dans la série, est la première d’entre elles à franchir la ligne d’arrivée à la 57ème place. Une minute plus tard Élodie Varlet franchira la ligne en 66ème position. Laetitia Milot, Dounia Cœsens et Coline d’Inca n’auront pas démérité en franchissant la ligne quelques minutes après leurs consœurs.

L’organisateur, Bertrand Bossard, commente : « L’initiative est de montrer qu’à Marseille l’image de la femme libre, indépendante et dynamique est réelle. L’organisation s’attendait à une très belle journée avec des femmes motivées, mais force est de constater qu’avec un millier de participantes c’est une réelle réussite encourageante pour l’avenir ! Avec le soleil, l’ambiance festive et familiale du village, on a pu constater que toutes les filles ont pris du plaisir et étaient ravies de participer à cette première édition. Je crois que l’on peut dire que l’éthique de La Marseillaise des Femmes est respectée, un esprit libre dans un corps saint! »