Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Le vin au féminin : La belle Dame de Rocamadour,

Crédits:
autre

une robe subtile, une élégance princière...

Au Domaine Lafage Rocamadour, une Dame élève le Viognier au rang d’œuvre d’art : Dame de Grézette, cuvée 2009. Il est vrai que cette Dame bénéficie d’un beau domaine pour ce faire : son vin blanc est en effet vinifié au Domaine de Lagrézette avec tout le soin qui fait la réputation du Château Lagrézette.

Si le Château attire aujourd’hui tous les regards, il a longtemps été une belle au bois dormant, jusqu’à ce qu’Alain Dominique Perrin le rachète en 1980 et le fasse classer monument historique dès 82. Patiemment et amoureusement restauré, il a aujourd’hui retrouvé toute sa magnificence… ainsi qu’une production viticole sur 85 hectares à la hauteur de son histoire. Une histoire longue de 500 ans, liée définitivement au Malbec.

Vendangés à la main, les raisins du domaine, issus du terroir de Rocamadour, sont triés dans les chais avant pressurage, puis le moût obtenu en première pressée est « débourbé » à basse température et enfin vinifié en barriques de chêne dans lesquelles il séjourne pendant 6 à 8 mois.

Toutes ces attentions confèrent à Dame de Grézette une robe subtile, d’un jaune pâle brillant, pour un nez puissant sur les fruits exotiques (mangue, ananas, lychees) et une attaque en bouche franche, sur le fruit, avec une belle finale vineuse. Tant d’élégance lui a d’ailleurs valu une Médaille d’Argent au Concours de la Foire de Paris, décernée par la Compagnie des Courtiers Jurés Experts Piqueurs des Vins de Paris.

  • Dame de Grézette 2009 - Domaine de Lagrézette - 25 €