Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Santé : la morue et le soleil, compléments vitaux,

Crédits:
autre contribution
Catégorie C'est notre santé

les récentes recherches scientifiques confirment les us de nos parents…


- le soleil a rendez-vous avec la lune et notre santé…

Les dernières recherches scientifiques semblent de plus en plus accorder raison à nos grands parents et à nos parents lorsque ceux-ci nous donnaient durant les plus tendres de nos années, des litres d’huile de foie de morues… à ingurgiter. Une pratique pas très « goûtue » pour nos papilles délicates mais salutaire. Une saine habitude à compléter par une exposition au soleil recommandée (c’était avant que la couche d’ozone ne se perce de toutes parts…).

William B. Grant, un des experts les plus célèbres dans le domaine de la recherche sur la vitamine D, a mis en évidence que le taux de mortalité dû à de nombreux types de cancer, maladies cardio-vasculaires, diabète, infections bactériennes et virales, maladies auto-immunes, ostéoporose, démence et insuffisance cardiaque, baissait de 23 % lorsque la proportion moyenne de vitamine D dans le sang augmentait de façon significative, passant de 20 à 40 - 60 nanogrammes par millilitre. Et que généralement, il suffisait de s’exposer raisonnablement aux rayons du soleil et de quelques compléments alimentaires en vitamine D…

D’après une étude similaire, Armin Zittermann, directeur du centre d’études en chirurgie cardiaque au centre de cardiologie et de diabétologie de Rhénanie-Du-Nord-Westphalie, explique qu’un apport suffisant en vitamine D au sein de la population allemande permettrait de réduire le budget national de santé de 37,5 milliards € par an.

Au vu de ses résultats d’étude, W.B. Grant critique la politique de l’information publique : « Il est étonnant de voir que les nombreux documents scientifiques sur les effets positifs d’un apport en vitamine D optimisé sont si peu intégrés aux informations officielles dans le domaine de la santé ».

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ou mieux, ne rien faire du tout ? On se le demande toujours tous les jours !

  • Les résumés des articles de William B. Grant et d’Armin Zittermann sont visibles ici sur le site Internet de Sunlight Research Forum.