Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Nice : problème de dépassement au Cinéma,

Crédits:
textes par

faut-il doubler ou pas ?

À l’heure où on peaufine à Cannes le Festival du film, la ville de Nice propose de s’intéresser aux techniques de doublage de film et de leur intérêt. Elle organise à ce propos un séminaire, les 6 et 7 mai, de 14 à 17 h, à la Cinémathèque de Nice, l’entrée est libre.

L’après-midi, la Cinémathèque se transformera en studio de postsynchronisation, avec la restitution en direct par des comédiens spécialisés dans le doublage, des différentes versions de mêmes scènes traduites et adaptées par les étudiants.

Ce séminaire « Écrire pour le doublage », est animé par Jean Louis Sarthou, auteur dramatique, traducteur littéraire, auteur des versions françaises de centaines de films, épisodes et séries. Il sera entouré de professionnels, spécialistes du doublage et du sous-titrage et de comédiens spécialisés dans le doublage. Le séminaire a pour objectif de permettre aux étudiants du Master TDS de l’Université Nice-Sophia Antipolis, de profiter de l’enseignement et de l’expérience de professionnels reconnus. Ils pourront ainsi se familiariser avec la problématique de l’écriture de dialogues français synchrones, comme création distincte d’une simple traduction et se préparer à l’exercice professionnel de l’adaptation.

« Pour ou contre le doublage ? » telle sera la problématique qui donnera lieu à débat après le visionnage du film Agora d’Alejandro Amenabar, présenté d’abord dans sa version française, en présence de Jöel Savdié, traducteur, auteur de l’adaptation française et des sous-titres du film, puis dans la version originale, sous titrée en français.

Parmi les autres intervenants, Vanessa Bertran, auteur de doublage ; Eric de Bondy et Louis Diringer, SACEM ; Boualem Lahmene, Disney Buenavista International ; Thierry Le Nouvel, réalisateur de cinéma ; Stefano Leoncini, directeur du Master pro Traduction ; Emmanuel de Rengervé, délégué général du Syndicat National des Auteurs et des Compositeurs ; David Ribotti, traducteur audio-visuel ; Patrick Siniavine, auteur de textes de doublage et de sous-titrage ; Dany Tayarda, comédienne de théâtre et professeur d’art dramatique ; Pierre Vélia, détecteur ; Vincent Violette, comédien pour le théâtre et le doublage.

Tout ces professionnels confirmés se donneront-ils rendez-vous sur les marches du Palais des Festivals, entre le 12 mai et le 23 mai ? Pas question en tout cas pour les habitués de la manifestation de se faire doubler…