Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Côte d’Azur : Les soldes d’été gommeront-elles les mauvais chiffres de l’hiver ?

Crédits:
autre

Les Alpes-Maritimes et le Var attendent beaucoup de l’harmonisation des dates d’ouvertures.

- à Cannes comme sur tout le littoral méditerranéen, la saison touristique se joue parfois sur quelques semaines…

Le décret du 30 avril 2010, publié au Journal Officiel, modifie les dates de début de soldes d’été pour certains départements. Ainsi la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a publié le calendrier des soldes d’été 2010. Pour les Alpes-Maritimes, le Var, les Alpes de Haute Provence, les Hautes Alpes et les Bouches du Rhône, le début des soldes d’été est fixé au mercredi 7 juillet.

Les modifications de dates constatées répondent à la volonté d’une harmonisation du démarrage des soldes émise par le secteur commercial local et ses représentants institutionnels. Depuis la loi de modernisation de l’économie appliquée depuis le 1er janvier 2009, les commerçants peuvent proposer deux semaines supplémentaires de soldes par an ainsi que des opérations de déstockage toute l’année mais les services préfectoraux rappellent aux professionnels que les soldes flottantes ne peuvent être organisées dans le mois précédant le début de chaque période de soldes (hiver et été).

Les soldes d’été changeront-elles la donne et apporteront-elles un peu de baume au cœur des commerçants dont le chiffre d’affaires est lié, dans notre région, à la bonne santé de l’industrie touristique sous toutes ses formes. À Monaco, comme c’est souvent le cas, elles démarreront un peu avant, le 4 juillet (et jusqu'au 15 août) très exactement ce qui donne un petit avantage aux commerçants de la Principauté, pas du tout du goût de leurs homologues de l’autre coté de la… frontière qui y voit là une forme de concurrence déloyale. Cinq semaines d’espoirs durant laquelle se joue une bonne partie de l’année et il faudra cette fois compter sur la situation économique internationale, les prix des carburants et la densité du nuage de cendres d’un imprononçable volcan islandais.