Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

63ème Festival de Cannes : la SEMEC dresse un premier bilan,

Crédits:
autre

satisfaisant selon le président du Palais.


- David Lisnard -

Pour David Lisnard, président du Palais des Festivals et premier adjoint du maire de Cannes Bernard Brochand, tout c’est finalement bien passé malgré les menaces qui pesaient sur l’événement. Voici le texte de son communiqué de presse qui souligne l’importance que revêt la manifestation pour l’économie de la ville :

« Alors que vient de s’achever le 63ème Festival de Cannes, chacun a constaté durant l’évènement la qualité de l’organisation logistique de la commune et de l’accueil.

Pourtant, de nombreuses difficultés et menaces étaient avérées ou annoncées, dont les conséquences supposées du nuage volcanique islandais, du coup de mer du 4 mai, des effets différés de la crise des scénaristes, des soubresauts économiques internationaux, de la sélection de films potentiellement polémiques, de mouvements sociaux, et même d’un hypothétique mauvais temps…

Or, la bonne tenue du Festival de Cannes, indépendamment de toute considération sur le contenu artistique, est primordiale pour l’emploi à Cannes, le pouvoir d’achat de nombreuses familles de l’agglomération, la prospérité de la Côte d’Azur, l’image de la France.

L’enjeu était d’autant plus important qu’il s’agissait avec le Festival d’apporter de l’oxygène économique au secteur essentiel du tourisme, principal employeur du département, dans un contexte global jusqu’alors de morosité ou à tout le moins d’incertitudes.

Grâce à la mobilisation et au professionnalisme de tous, le défi a été relevé avec succès.

Aussi, je tiens à féliciter pour leur efficacité l’ensemble des professionnels cannois du tourisme, les équipes du Palais des Festivals et les agents de la commune comme de l’Etat et de tous les services publics.

J’ai pu constater chaque jour sur le terrain, à leur côté, leur implication efficace.

La bataille de la compétitivité économique peut et doit être gagnée. Nous allons continuer à nous mobiliser avec la même énergie pour soutenir le tourisme cannois, c’est à dire nos emplois et nos savoir-faire locaux, et donner une image positive de notre ville, de ceux qui y travaillent, de ses habitants. »