Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Festival du film : une trattoria éphémère au cœur de Cannes

Crédits:
textes par
images par

En coulisses du Festival International du Film de Cannes, une starmondialement connue fait son cinéma tous les jours, durant la manifestation.

En coulisses du Festival International du Film de Cannes, une star mondialement connue fait son cinéma tous les jours, durant la manifestation.

Qui se souvenait que San Pellegrino, l’eau pétillante emblématique d’Italie, figurait depuis 50 ans dans de très nombreux films ?

Sa première apparition à l’écran fut dans la Dolce Vita de Federico Fellini, Palme d’Or il y a juste un demi-siècle.

Pour célébrer malicieusement cet événement, San Pellegrino a installé une trattoria éphémère dans les locaux de « L’Atelier des Gourmets », 6 rue Teisseire à Cannes.

Afin de faire découvrir ou redécouvrir le top de la gastronomie italienne, la firme a fait appel à un chef aussi talentueux que représentatif de la convivialité transalpine : Roberta Nacmias, véritable « Mama Italienne » originaire des Marche, qui est la créatrice du 1erBar à Mozzarella parisien.

Durant les 12 jours de l’existence de la trattoria, elle mène le bal mais pas en solitaire.

Elle a fait appel à trois grands chefs italiens qui représentent autant de régions de la Botte : Angelo Troiani, chef étoilé qui, durant les premiers jours a décliné l’art culinaire du Lazio, avec ses spaghettis à la carbonara, ses légumes frits…

Il a été suivi de Luigi Pomata (candidat pour l’Italie au Bocuse d’Or 2003) qui amène de sa Sardaigne natale les saveurs de ses préparations culinaires, ses tomates vertes parfumées et son eau de vie à la myrthe.

La Toscane, avec Marco Stabile, fermera le bal avec ses bruschettas, son fenouil sauvage…

Installée sur deux niveaux, avec une capacité de 70 couverts, tous les midis, l’Italie se met à table avec une avalanche d’antipasti (mortadelle, jambons crus, fonds d’artichaut, courgettes et aubergines grillées à l’huile d’olive, mozzarella, carpaccio de bœuf…) et les plats chauds préparés par Roberta Nacmias avec ses linguines aux palourdes, son osso buccho de lotte… et son invité.
En ce moment, Luigi décline risottos, fuccile à la nicolo (câpres, olives, citron et picolino), thon rouge braisé aux herbes (carlo forte) tandis que Roberta nous fait déguster ses linguines à la truffe.
Quand chaque plat chaud est prêt, le chef active une cloche pour informer les convives.
Pour 60 € eau et café compris, on peut déguster aussi souvent et autant qu’on le souhaite et se régaler de préparations peu répandues dans les restaurants italiens habituels.
Le soir, la Trattoria est privatisée et reçoit jusqu’à 200 personnes.
Si vous êtes convaincus, n’hésitez pas à acheter le livre de recettes simples et typiques de Roberta : La Cuisine de Roberta – Hachette pratique – 14,90 €.

Ouverte de midi à 17 heures – réservation indispensable :

  • La Trattoria San Pellegrino – 6 rue Teissiere – 06400 – Cannes