Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Haïti : reprendre goût à la vie

Crédits:
autre
Catégorie Les paradoxales

en faisant du sport…

L’Organisation pour la Paix par le Sport, « Peace and Sport », sise à Monaco, a été mandatée par le Comité Olympique Haïtien pour l’aider à recueillir des fonds et des équipements sportifs. Une démarche destinée à redonner goût à la vie par l’exercice physique et le sport. On a déjà vu tant de photos de ces jeunes haïtiens qui errent dans les rues, choqués par les derniers événements, encore incapables de reprendre le cours de leur vie, de tout simplement jouer, de taper dans un ballon…

Plus qu’un divertissement, le sport peut être, pour ces jeunes, un élément important capable de rétablir le lien social, de réinstaurer des règles et de prévenir ainsi les conflits engendrés par l’incertitude et la fragilité de la situation. Le 8 mars dernier, Peace and Sport lançait un appel à solidarité auprès de la famille sportive. Cet appel, baptisé « Solidarité par le Sport pour Haïti », a très vite reçu d’innombrables marques de soutien et promesses de dons pour soutenir le Comité Olympique Haïtien dans son action dont le président est actuellement Jean-Edouard Baker.

Un mois seulement après le début de cette action, ce sont plus de 8000 enfants et jeunes Haïtiens qui ont pu profiter du programme. Quinze plateaux multisports ont été ouverts, dans 5 camps du pays réputés sensibles, 45 moniteurs du COH sont à pied d’œuvre 6 heures par jour. Ils encadrent 30 enfants par séance d’une heure. Les sports enseignés pour l’instant ont été choisis pour répondre aux problèmes et à la violence qui commençaient à se manifester dans les camps : le taekwondo, pour enseigner l’affrontement non-violent dans le respect de l’adversaire ; l’athlétisme, pour inculquer la fierté du dépassement individuel ; les sports collectifs (basket et handball) pour cultiver l’esprit d’équipe et le dialogue.

Dans ces zones qui menaçaient de sombrer dans le non-droit, le sport a contribué à ramener le sourire sur le visage des enfants, restaurer le dialogue, grâce à des exercices alliant sport et psycho-sociologie. Dans quelques jours, grâce au premier envoi d’équipement, l’offre sportive va s’enrichir de 15 terrains de volley-ball ; 5 terrains de handball ; 15 terrains de football ; des cours d’athlétisme et de fitness pourront aussi être dispensés.

À Dubaï, du 25 au 30 avril, une grande partie de la communauté sportive internationale sera réunie à Dubaï à l’occasion de la Convention Internationale SportAccord 2010 qui devrait confirmer l’engagement du monde du sport pour la cause haïtienne. C’est en tout cas, ce que souhaite ardemment le très actif président de l'Organisation pour la Paix par le Sport, Joël Bouzou.

  • Contact Sylvain Heraud, mail : haiti@peace-sport.org