Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Nice : après Brice, c’est Gigi qu’on aime !

Crédits:
autre

Le chanteur du groupe Nux vomica se met à l’occitan…

Chanteur mais pas seulement, Louis Pastorelli est aussi auteur, compositeur et interprète et créateur du Carnaval indépendant niçois. Le chanteur locomotive du groupe Nux Vomica, le groupe de ragga niçois, est intimement lié au renouveau culturel occitan, mouvement lancé dans les années 80 par Massilia Sound System et autres Fabulous Trobadors

Louis Pastorelli a choisi de prendre son indépendance et revient sur le devant de la scène comme GIGI de NISSA. Il lance prochainement son album éponyme. À cette occasion il montera sur la scène à l’Ostal d'Occitània de Toulouse le jeudi 6 mai, à 18 h 30. On le verra ensuite le vendredi 7 mai à Marseille, d’abord à 18 h 30 à l’Ostau dau país marselhés puis à 21 h à la Maison du Chant, 57 rue Jean de Bernardy. Cette mini tournée se poursuivra le lendemain à Nice, 19 h, 25 bd St Roch, à Ma Cave.

Dans son nouveau répertoire plus intimiste, Gigi de Nissa décrit son univers en occitan et en français. On y retrouve un environnement typiquement niçois dans lequel évolue des personnalités tendres, poétiques, parfois violentes, tout simplement… humaines. Ici le local ne fait pas simplement folklorique, il ouvre sur l’universel !

Dans cette aventure, Louis Pastorelli – Gigi de Nissa - s'est entouré sur scène d’hommes-orchestres : Jérémy Couraut, guitare et mandoline, de Stéphane Durand, contrebasse et soubassophone et de Cédric Le Donne pour la section rythmique. Ensemble, ils rendent avec talent et originalité, hommage aux compositeurs populaires, à ceux surtout qui véhiculent les idées d’humanité, de convivialité et de liberté.

  • la sortie de ce nouvel album est annoncée pour le 26 avril. Qu’on se le dise !