Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Côte d’Azur : Bruno Oger fin prêt pour le Festival de Cannes.

Crédits:
textes par

Les portes de sa Villa et de son Bistrot ouvriront le 8 mai prochain…

Bruno Oger est en passe de réussir son pari, sans doute le plus fou et le plus aléatoire de sa carrière. Ouvrir en moins d’un an, un établissement gastronomique. Il fallait vraiment y croire pour se lancer dans une telle aventure, pour reprendre la bâtisse du XVIIIème siècle, sise sur la commune du Cannet dans le quartier Notre Dame des Anges et y effectuer tous les travaux nécessaires. Des travaux d’une grande ampleur pour installer dans la « Villa Archange », un restaurant gastronomique donnant sur une cour intérieure, ombragée par des arbres centenaires, pour construire une pergola capable d’accueillir le « Bistrot des Anges », une brasserie de 100 couverts, ainsi que pour créer un bar chic et élégant, « L’Angle bar », 100 places en intérieur et 70 en extérieur…

Côté cuisine, on imagine que ce ne fut pas la partie la plus difficile à gérer. L’ancien chef de « la Villa des Lys » à Cannes, consultant international dans le domaine qu’il connaît le mieux, la restauration de grand luxe, a peaufiné son projet, ses cartes et ses menus. Il a choisi pour le seconder dans cette entreprise, Franck Goumot, directeur de la restauration et Sylvain Mathy, directeur-chef pâtissier. Avec eux, dit-il : « La gastronomie aura toute sa place, tout en répondant à la nouvelle attente des clients en quête d’un lieu convivial et authentique, d’une cuisine accessible et de sages additions ». On l’aura compris, il faut, même dans en matière de luxe, savoir raison garder… pour conquérir à un plus large public.

Bruno Oger, aidé par l’architecte Laurence Barnathan et la décoratrice Delphine Garcia, a tenu compte des observations formulées par l’Architecte des Bâtiments de France, M. Verrier de façon à préservée l’âme du lieu. Une brève visite explicative a pu d’ailleurs nous en convaincre.

La Croisette est à dix minutes à peine, le Festival du film aussi. Nul doute que le lieu accueillera de grandes soirées durant cette manifestation. Le succès de Bruno Oger et de son concept, rejaillira à n’en pas douter sur la commune du Cannet ce dont la député-maire, Michèle Tabarot, se réjouit à l’avance.

- Bruno Oger en chef de… chantier lors de la pose de la première pierre, le 16 mai 2009. On reconnait au premier plan, le sous-préfet de Grasse Claude Serra et la député-maire du Cannet Michèle Tabarot -