Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Biodiversité : Chopard s’associe avec le WWF

Crédits:
autre

pour faire rugir les tigres.

Alors que le calendrier lunaire chinois honore cette année le tigre, le World Wildlife Fund, s’efforce, lui, d’assurer la survie de cette espèce animale dont il ne reste que très peu d’exemplaires en liberté… 3200 environ. La fondation a trouvé un allié en or et en carat avec la Maison Chopard qui vient de signer un partenariat de trois ans. Réputée pour ses créations joaillières et ses montres de luxe, l’entreprise genevoise prendrait-elle le train de l’écologie, en Pullman sans doute… ? Peut-on s’attendre en mai à des montées de marches écolo lors du Festival de Cannes ?

Ce que l’on sait en tout cas, c’est que les artisans du joaillier genevois travaillent à la confection de bijoux qui s’inspireront du monde animal et qui en feront le thème majeur de leur nouvelle collection.


- Caroline Gruosi-Scheufele, Festival de Cannes 2009 -

« J’ai toujours été passionnée par les animaux et concernée par la protection de l'environnement » déclarait Caroline Gruosi-Scheufele, co-présidente et directrice de la création de Chopard. Pour Caroline et son frère Karl-Friederich, il est du devoir d’une grande entreprise de promouvoir, à travers ses productions mais aussi ses actions, la défense d’une cause aussi essentielle que celle soutenue par le WWF.

La maison, sous l’égide de la famille Scheufele, n’en est pas à son coup d’essai dans les domaines de l’action philanthropique, principalement dans le domaine de la lutte contre le sida et la leucémie. Profondément respectueux des valeurs soutenues par son partenaire et désireux de s’investir durablement à ses côtés, Chopard s’engage par ailleurs à réduire l’impact de ses procédures de gestion et de fabrication sur l’environnement. Dans cette perspective, l’enseigne va devenir membre du « Responsable Jewellery Council », qui promeut une éthique responsable, le respect des droits de l'homme, des pratiques sociales et environnementales à travers l'industrie de bijou.

De son côté, le WWF s’est donné comme mission de doubler le nombre de félins, d’ici 2022, date de la prochaine année chinoise du Tigre. Pour atteindre ce but, la fondation internationale entreprend une série d'opérations dans 13 pays où subsistent encore ces animaux : lutte contre le braconnage, protection de l’habitat et de l’environnement, dialogue avec les populations et les autorités… Du Panda sous la planche !

  • nous apprenons que notre consœur Stéphanie Vialfont vient de rejoindre le WWF France où elle officiera comme chargée de contenu éditorial du magazine de la fondation ainsi que du site Internet « Planète Attitude ». Elle continuera son travail de pigiste à France 3 et de rédactrice au magazine Nouveau Consommateur à travers sa rubrique Ecoévasion…