Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Le musée de la parfumerie de Grasse

Crédits:
autre

garde les pieds sur terre…

Dans le cadre de la communauté d’agglomération « Pôle Azur Provence » le fameux Musée de la Parfumerie de Grasse, le MIP, vient de s’adjoindre la Bastide du Parfumeur, sise à Mouans-Sartoux. Ce faisant, la dynamique change et l’appellation aussi. La Bastide devient ainsi Les Jardins du Musée International de la Parfumerie.

Ces Jardins ont, depuis ce 1er février, ouvert leurs portes. Ils s’inscrivent en totale cohérence, et viennent compléter les installations existantes : le musée des civilisations situé dans le centre historique de Grasse, le conservatoire de plantes à parfums dans la plaine grassoise et le musée des techniques d’extraction (en cours de travaux dans la salle des hydrocarbures de l’ancienne usine Roure de Grasse).

Ses visiteurs pourront aller de découverte en découverte, butiner de fleures en fleurs, passant d’un rose centifolia, à la lavande, du jasmin, au géranium, du genêt, à l’oranger. Toutes les fleurs à parfums du Pays de Grasse ou presque feront partie de ce voyage odoriférant. Tout un patrimoine à protéger et le souci de fédérer les différents acteurs agricoles, touristiques ou économiques (Observatoire Mondial du Naturel, Cosmetic Valley, Pôle PASS, Technopole de Sophia-Antipolis…) concernés.

Ces jardins seront aussi une bibliothèque olfactive à ciel ouvert. La nouvelle entité deviendra également un site expérimental (murs végétaux, laboratoire du naturel, chimie moléculaire…), tout en restant un jardin des savoir-faire, point de départ idéal pour la découverte des jardins et des paysages du département. Les Jardins du MIP souhaitent ainsi se positionner comme un lieu du savoir qui regroupera la formation, l’enseignement et favorisera la rencontre et le lien social (centre de documentation, conférences, rencontres/ateliers adultes/enfants …).

Marie Grasse, Conservateur en chef des musées de Grasse (Musée International de la Parfumerie, Musée d’Art et d’Histoire de Provence, Villa-Musée Jean-Honoré Fragonard) prend la direction du nouvel ensemble sous le contrôle de la communauté d’agglomération Pôle Azur Provence présidée par le Sénateur Maire, Jean-Pierre Leleux.

  • Tarif entrée : les tarifs sont harmonisés avec ceux du MIP (Entrée seule plein tarif : 3 € – Entrée seule plein tarif + accès exposition temporaire : 4 €) – Un billet double sera proposé à partir du mois de mai 2010 soit 5 € (entrée plein tarif jumelée + aller-retour en bus sur le réseau Sillages des lignes 20 et 21).