Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Festival du Film de Berlin : Elisa Sednaoui met les pendules à l’heure…

l’actrice y présentait « Indigène d’Eurasie ».

Crédits:
autre

C’est un Festival de qualité qui se poursuit à Berlin jusqu’au 21 février. Les stars n’ont pas boudé la manifestation malgré un temps plutôt friqué. Bar Rafaeli et Leonardo Di Caprio ont fait le buzz en n’annonçant pas… leurs fiançailles.

Ce fut l’occasion pour Frédéric Mitterrand de remettre les insignes d’officier de la légion d’honneur au réalisateur Wim Wenders, de commandeur des arts et lettres à la comédienne Hanna Schygulla, d’officier dans l’ordre des Arts et des Lettres à la comédienne Senta Berger, de chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres à la comédienne Martina Gedeck et au réalisateur, scénariste, et acteur Fatih Akin…

Le dernier film du réalisateur lithuanien Sharunas Bartas « Indigène d’Eurasie », c’est lui aussi fait remarquer. Son premier long-métrage, Trois jours, avait pris quatre années pour être réalisé… Ses sept longs métrages ont tous étaient sélectionnés dans des festivals tels ceux de Cannes et de Venise. De formation photographique, il est chef-opérateur sur la plupart de ses films et, à l’occasion, il est aussi acteur…


- Elisa Sednaoui -

Elisa Sednaoui, jeune actrice franco-italienne, dont les traits accrochent la caméra, faisait partie du casting du dernier Bartas présenté à Berlin. Elle fut mis en valeur et parada sur le tapis rouge, un calibre 101 au poignet. Pas de panique : il s’agissait d’une montre, un des derniers modèles de Jaeger-LeCoultre, manchette en or gris, onyx et diamants animée par le plus petit mouvement horloger au monde.