Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

La crise rendrait-elle le marché des Arts euphorique ?

Crédits:
autre
Catégorie Les Arts au soleil

Avec des enchères à la hausse, ont pourrai le croire...

Le bilan 2010 de la maison TAJAN, donne le ton qui, avec une progression de 25 % de son chiffre d’affaires, est plutôt au beau fixe. Le total des adjudications, avec frais, s’élève en effet à 39,2 millions €, avec un total lors des ventes estivales de 8,2 millions de ventes soit sur cette période une progression de 30 %. Le département Bijoux /Montres devient dans cette dynamique le leader des Maisons de Ventes Parisiennes.

 

Avec 80 ventes dans 20 spécialités différentes et avec le concours des experts les plus renommés, la maison Tajan se caractérise par son caractère généraliste, avec des points forts dans des domaines comme les Tableaux Impressionnistes et Modernes, les Arts d’Asie, les Arts d’Orient, les Livres et les Estampes, le Vin. Elle vient de relancer ses départements comme la Bande Dessinée, la Photographie Ancienne ou les Arts Premiers. Le succès de ses ventes thématiques comme l’Art Brut et l’Art Naïf ou L’Europe Art Nouveau est particulièrement encourageant.

Cette entreprise qui fait référence dans ce secteur, dispose d’une superbe salle des ventes Art Déco de prés de 3000 m² au cœur de Paris. Elle s’implique également en Province avec des correspondants permanents à Lyon, Bordeaux, Côte d’Azur, Reims… et à l’étranger avec une présence mensuelle à Bruxelles et récurrente à Rome, Genève, Lisbonne ou encore Madrid.

Parmi les ventes les plus spectaculaires, nous avons noté le Marc Chagall, « L'Ange et la Fiancée », une huile sur toile peinte vers 1930-1932 , adjugée à 1 231 147 €, le 27 juillet à Monaco. Ou cet Amédéo Modigliani, « Cariatide », aquarelle et crayon sur papier, adjugée à 335 300 €, le 15 décembre. Tout aussi exceptionnelle, cette planche unique du dessinateur de BD, Jacobs. Publiée dans le journal Tintin en 1952, elle faisait partie de la série Blake & Mortimer. Son adjudication à 105 571 €, le 16 octobre, représente le record du monde pour l’artiste…

Le marché de l’art, si l’on se fit à cette tendance, a encore de beaux jours devant lui, malgré ou dans certains cas, à cause de la crise !