Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Mandelieu-la Napoule : des sculptures sur les Greens...

Crédits:
textes par

le Riviera Golf de Barbossi développe sa politique en faveur des arts.


- le swing de Bernard Feldain -

La volonté de faire de ce parcours de golf un Musée vivant dédié aux sculptures revient à son propriétaire, l’homme d’affaires franco-libanais, Iskandar Safa. Vingt deux pièces y ont déjà pris position qui font du golf, le second en France à posséder une collection permanente. Chaque œuvre accroche le regard, à commencer par le golfeur en quatre dimensions saisi en plein « Swing » par Bernard Feldain. Il est devenu, qu’on l’ait voulu ou nom, l’emblème du Golf de Barbossi. Impossible de le manquer lorsqu’on se trouve face à l'Estérel, sur la terrasse du restaurant, L’Arbre Jaune. Une réussite !

Pourtant, le jury du concours de sculptures organisé à Mandelieu, ne l’avait placé qu’à la deuxième place. C’est Diana Tournay et sa fleur photovoltaïque qui décrochait la première. Devant la qualité des œuvres présentées – rappelons que ce concours était réservé aux résidents de la commune – il fut décidé d’exposer les quatre finalistes. Ainsi, la Plongeuse en résine multicolore de Fabienne Ferrer et Katrina, un assemblage déstructuré de Georges Berben se retrouvent elles aussi exposées.

  • de droite à gauche sur la photo : Fabienne Ferrer, Bernard Feldain, Diana Tournay, Henri Leroy, Marie-Josée Martel, Iskandar Safa, Nagib Chbeir, Michèle Tabarot (présidente de la commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale), Gérard Le Roux, Grégory Berben. Ils furent rejoint plus tard par le maire de Mandelieu-la-Napoule, Henry Leroy, Philippe Tabarot, conseiller général de Cannes Centre, et Jean-Claude Mignon, député-maire de Dammarie-les-Lys -

Lors de l’inauguration officielle de l’exposition permanente, les personnalités présentes furent invitées à piloter une petite voiture électrique et à parcourir l’ensemble du golf. L’occasion de constater la qualité de ce parcours et son caractère spectaculaire ainsi que de mieux situer les sculptures dans leur nouvel environnement ; outre les quatre nouveaux occupants, des sculptures choisies avec soin par le propriétaire des lieux, Iskandar Safa, sur les conseils avisés de Claude Delias, conservateur chargé de veiller sur son patrimoine artistique. On retrouve ainsi des valeurs sûres comme Max Cartier, Jean-Claude Farhi (parmi les invités du jour), Gérard Le Roux ou encore Patrice Racois

Ce parcours en terre golfique est une occasion à ne pas rater. Elle permet de réunir en un même lieu des entités qui se rencontrent rarement : l’Art, le Sport et la Nature… Avis aux amateurs, joueurs de golf ou pas !

  

- la fleur photovoltaïque de Diana Tournay, Katrina de George Berben (la seule œuvre indoor) et la plongeuse de Fabienne Ferer - cliquer sur les photos pour les agrandir…