Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

L’âge d’or de la Pinacothèque de Paris

Crédits:
autre
Catégorie Les Arts au soleil

570 000 visiteurs pour les Hollandais...

- La lettre, de Johannes Wermeer (1632-1675) -

L’exposition présentée à la Pinacothèque de Paris est en passe de battre des records d’affluence. Le public était au rendez-vous pour voir ces fameux Hollandais qui ont dominé la peinture de Rembrandt à Vermeer. En seulement un trimestre, 570 000 visiteurs se sont pressés devant les 130 pièces majeures prêtées par le Musée d’Amsterdam, le Rijksmuseum: 60 tableaux, 30 œuvres graphiques, une dizaine de gravures ainsi qu’une dizaine d’objets (tapisseries, faïences, miniatures en bois, argenterie et verrerie).

L’exposition continue d’attirer les foules et devrait sans nul doute se positionner en tête des expositions les plus fréquentées cette année. Elle a encore un mois pour réaliser cet exploit et dépasser l’exposition sur « Les soldats de l’éternité », guerriers de Xi’An. Pour réussir ce défi, elle possède de nombreux atouts. Ainsi, l’extension des horaires d’ouverture depuis novembre dernier, et la période de vacances de fin d’année qui ont été favorables à la fréquentation de la Pinacothèque. Les visiteurs peuvent de plus découvrir, en parallèle de l’exposition, les émouvantes lettres d’amours présentées dans le cadre de la « Carte Blanche à Luc Ferry : La lettre d’amour ».Les ateliers pour les enfants et les visites en famille connaissent également un vif succès.

« La renommée des œuvres du Rijksmuseum, l’accrochage pédagogique et l’approche scientifique, expliquent notamment ce succès. » se plaît à souligner Marc Restellini, Directeur de la Pinacothèque. « Nous sommes sur le point de réussir notre pari de mettre enfin l’art à la portée du plus grand nombre, en proposant des expositions de haut niveau, dont la présentation est respectueuses des attentes d’un public de plus en plus exigeant. Nous espérons dépasser les 700 000 visiteurs pour cette exposition, et ainsi devenir le premier lieu d’exposition parisien en terme de fréquentation et de qualité.» ajoute-t-il.

  • « L’Age d’Or Hollandais – de Rembrandt à Vermeer » - jusqu’au 7 février 2010 - tous les jours de 10h30 à 20h. Nocturnes les mercredis et vendredis, jusqu’à 22h –