Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Alpes-Maritimes : le préfet présente sa nouvelle grille

Crédits:
autre

et ses nouveaux adjoints.

- le préfet Francis Lamy, ici en visite dans la Parc du Mercantour -

Le préfet des Alpes-Maritimes, Francis Lamy, a présenté à la presse les nouveaux collaborateurs dont il allait s’entourer. Avant de les nommer, il a évoqué un monde qui, depuis soixante ans, a terriblement changé. Un monde avec lequel il faut évoluer et qu’il faut faire évoluer. Les services de l’État doivent d’évidence s’adapter à ses bouleversements et si possible les anticiper… Ainsi les fonctionnaires qui, pour répondre à la situation des finances publiques et des exigences de leurs concitoyens et usagers, doivent remette à plat aussi bien leurs méthodes de travail, que leurs objectifs. On leur demandera d’être plus performants, plus « rentables », plus soucieux qu’avant d’impératifs environnementaux…

Concernant l’organisation départementale, le préfet a dévoilé les missions jugées prioritaires : la sécurité des biens et des personnes, la protection des libertés et des personnes, la mise en œuvre des politiques publiques, l’éducation, les finances et la gestion publiques.

Ce fut bientôt l’heure de mettre des noms à côté de ceux chargés de ses principales fonctions :

  • Bernard Peiclier aux finances publiques ;
  • Philippe Jourdan à l’éducation ;
  • Jean Marie Carteirac à l’aménagement et au développement durable ;
  • Annick Piquet à la cohésion sociale ;
  • Bernard Musso à la protection de la population ;
  • Françoise Buffet, chargée de la coordination.

Le préfet Francis Lamy de conclure :

« Adapter, moderniser les services de l’État pour qu’ils jouent pleinement leur rôle dans ce monde qui change si vite, pour leur permettre de remplir leur mission, pour que notre pays soit plus compétitif et plus uni, c’est tout l’enjeu de ces réformes auxquelles nous avons la chance et le devoir de participer. »