Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Nice : Wim Delvoye, est-ce de l’art ou du cochon ?

Crédits:
autre
Catégorie Les Arts au soleil

Un Flamand extravagant…

- Love, 2005 - Cochon tatoué et empaillé © ADAGP, Paris -

Christian Estrosi et Muriel Marland-Militello son adjointe déléguée à la Culture sont annoncés pour inaugurer le mois prochain une exposition peu banale, celle de Wim Delvoye. Ils auront la délicate tache de présenter cet artiste cet artiste majeur représentatif de l’art flamand.

Né en 1965, Wim vit et travaille à Gand. Il rapproche à sa façon l'histoire de l'art, la tradition flamande et l'industrie de manière. De la cage de but de football incluse dans un vitrail, au faux dallage de marbre réalisé avec du jambon, aux nichoirs ornés d'accessoires sadomasochistes, l'inventivité de l'artiste et son goût pour la dérision ne connaissent aucune limite.

Pour son exposition au MAMAC, du 13 février au mai, Wim Delvoye a choisi de développer trois thématiques illustrant sa démarche : les tatouages porcins, les maquettes gothiques et un travail sur la torsion du Christ en croix. Dérangeant, provocant, c’est le moins qu’on puisse dire. Il est probable que certains spectateurs confrontés à l’œuvre ci-dessus, traduiront leur interrogation par un : est-ce bien de l’art ou du cochon ? À chacun de répondre, en son âme et conscience…

  • WIM DELVOYE - Dessins & Maquettes - Du samedi 13 février au dimanche 23 mai 2010 - Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain - Promenade des Arts - Nice - Tél 04.97.13.42.01 –