Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Monaco : après les Palmes Académiques, Joël Garault

Crédits:
textes par
images par

est promu chevalier de l’Ordre du Mérite Agricole.


- Joël et Yvette Garault -

Il est des évènements solennels et protocolaires, comme une remise de décoration, auxquels on assiste par devoir. Il en est d’autres, chargés d’émotion, enveloppés d’amitié sincère. Et c’est ce qui s’est passé dans la fastueuse Salle Belle Epoque de l’Hôtel Hermitage à Monaco.

Il faut dire que le récipiendaire, le talentueux chef des cuisines, Joël Garault, dégage un tel charisme, fait preuve d’un tel dévouement pour défendre les produits et producteurs locaux, qu’il bénéficie d’une côte d’amour rarement égalée, toutes professions confondues.

Bien sûr, tous les officiels de la Principauté monégasque étaient présents, et c’est Son Excellence Odile Remik-Adim, Ambassadeur de France à Monaco qui lui a remis sa décoration. Elle a d’ailleurs très bien présenté ce chef, dont les principales qualités sont la persévérance, l’exigence et la créativité. Ancien élève du chef bi-étoilé, Christian Willer, Joël Garault est à l’origine des AOC Huile d’Olive de Nice et Citron de Menton. Il a également œuvré à la défense de l’abattoir de Puget Thénier, pour aider les éleveurs de Thorrenc et ses environs. Ce fils d’agriculteur s’est investi depuis plus de 20 ans dans la défense de la qualité du terroir et du goût, ce qu’on peut aisément confirmer en dégustant sa cuisine qui maîtrise la simplicité. Il s’occupe également de la formation des apprentis, ce qui lui a déjà valu d’être nommé Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques. Comme l’a conclu Madame l’Ambassadrice, « Si une étoile Michelin récompense une table, le Mérite Agricole récompense un homme et son parcours. »

Et l’homme, profondément ému, a su rendre hommage à sa femme, Yvette qui, depuis bientôt 30 ans, le soutient dans tous ses combats. Il a, d’une voix sincère, remercié tous ses amis présents : l’émotion vous dis-je, a présidé cette manifestation.

Ses projets immédiats : créateur du restaurant Vistamar de l’Hôtel Hermitage, il en a annoncé la fermeture pour travaux à la fin du mois de novembre, pour une réouverture au printemps prochain, dans un cadre encore plus séduisant, avec une cuisine toujours aussi attractive. Toutes nos félicitations à notre ami et talentueux chef, Joël Garault.