Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Suisse : une entreprise éco-citoyenne a l’heure juste

Crédits:
autre
Catégorie Les paradoxales

« Avec le temps va tout s’en va »…

Les paroles pas très gaies de la chanson de Leo Ferré, résonnent dans la mémoire. Pourquoi pas après tout puisqu’il s’agit de minutes et de secondes qui s’égrènent, et puisqu’il s’agit aussi de protection de l’environnement. Un sujet qu’il faut prendre au sérieux.

L’entreprise horlogère Jaeger-LeCoultre ne veut pas manquer le train qui passe et veut être… à l’heure, au rendez-vous de la protection de la planète. À commencer par son propre cadre de travail. Installée en Suisse depuis de nombreuses décennies, dans la Vallée de Joux, elle a la chance de profiter d’un cadre de vie exceptionnel. Elle a compris qu’il est lui aussi menacé par le changement climatique. En Suisse, les glaciers fondent, comme ailleurs. Depuis longtemps, la marque a mis son point d’honneur à contrôler l’impact environnemental de ses activités. Elle s’est engagée avec ses collaborateurs et aux côtés de personnalités, dans de nombreuses actions locales et internationales. Son projet « Making Time more Beautiful » porte en lui les espoirs d’éco responsabilités qu’entend défendre la marque.

Le plus grand agrandissement de l'histoire de Jaeger-LeCoultre avance à grandes enjambées. Le site qui s'étend actuellement sur une surface de 16 000 M2, comptera d'ici 2010, 9000 mètres carrés supplémentaires. Le nouveau bâtiment sera édifié avec des techniques de construction durables et des matériaux écologiques. Par exemple, un système de récupération d’énergie associé à des panneaux solaires permettra de produire 100 % de l’eau chaude. Il présentera un cœfficient thermique très élevé afin de prendre en compte les exigences particulières liées à l'altitude. La chaleur excédentaire sera récupérée, stockée et réutilisée en fonction des besoins.

La Manufacture n’en est pas à son coup d’essai, première à avoir édifié une station d'épuration, contribuant ainsi à la préservation de la nappe phréatique et des eaux du lac de Joux. Par ailleurs, durant les 15 dernières années, l'assainissement de l’installation de chauffage a permis de conserver une consommation de mazout stable tout en augmentant la surface des locaux de production de 40 %.

Reconnaissance de cet engagement « écologique », la firme a obtenu le certificat Minergie délivré aux bâtiments qui assurent un niveau de confort élevé pour une faible consommation énergétique. Ella a aussi été récompensée avec le label hydro-locale, qui garantit une alimentation en électricité produite par une énergie hydraulique renouvelable, produite localement avec les eaux du lac de Joux.

Autre volet de cet effort constant, la mise en place d’un système performant de covoiturage lui a valu le « prix cantonal de mobilité ». Ce prix, décerné par le canton de Vaud, récompense les entreprises entreprenant des efforts dans le sens de la mobilité de leurs collaborateurs. Son initiative pour réduire les flux de véhicules en trouvant des solutions alternatives, a ainsi été soulignée comme exemplaire.

Une soixantaine d’agents éco-gestes, tous volontaires, relaient les messages de civisme écologique. Leur rôle est d’inciter leurs collègues à effectuer les gestes simples quotidiens pour limiter la consommation d’énergie et le gaspillage comme veiller à éteindre la lumière, recycler le papier et restreindre son utilisation, fermer les robinets…

La Manufacture Jaeger-Lecoulte montre en outre une volonté constante de s’impliquer dans la vie sociale de la région. Elle soutient de nombreuses associations sportives et culturelles et collabore régulièrement avec l’Ecole Technique et les institutions de la Vallée de Joux. Une entreprise éco et socio-responsable !