Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Var : « Art et Vin » mobilise cet été les vignerons indépendants

Crédits:
textes par
images par

du département. Le… rosé coulera à flot.

Pour cette 11ème édition Art et Vin, les vignerons indépendants du Var ont choisi le Jas d’Esclans. Il faut dire que l’endroit s’y prêtait particulièrement bien. Ce beau domaine, situé sur la commune de La Motte, fait partie des Crus Classés de Provence. Son histoire remonte à la nuit des temps : d’abord bergerie de transhumance, dont il reste des bâtiments, puis magnanerie, dont les allées ont conservé les mûriers, enfin vignoble de 50 hectares. Racheté en 2007 par un jeune couple, les De Wulf, le domaine est devenu « bio », jusqu’à la nouvelle cave en bois qui répond aux critères de l’éco-construction.

Chaque année, ces vignerons ont peaufiné leur concept d’[Art et Vin|http:// www.art-et-vin.net ], pour en arriver à une manifestation de plus en plus populaire. En effet, une quarantaine de vignobles se sont fédérés pour associer leur création vinicole à la création picturale, sculpturale ou photographique. Représentant les appellations provençales, Bandol, Côtes de Provence et Coteaux Varois en Provence, ils ont transformé leurs chais et caveaux de dégustation en d’étonnantes galeries éphémères décrites dans le petit guide distribué gratuitement à cette occasion (30.000 exemplaires à disposition dans les domaines). De l’Estérel à la Sainte Baume, chacun pourra composer de véritables parcours initiatiques, associant ballades dans la nature, visites culturelles et dégustations œnologiques.

La nouveauté 2009 est la décision de l’association, soutenue par le Conseil Général, de dynamiser l’œnotourisme. Certains vignerons s’y sont d’ailleurs déjà mis, en créant des chambres d’hôtes, des promenades dans les vignobles à pied ou en quad, des ateliers de dégustation… Pour propulser cette manifestation, on reprend une vieille idée : créer la Route des Vins de Provence. On a bien souvent tenté de le faire, mais les projets ont tous avorté. Avec la tendance actuelle du développement du tourisme vert, espérons que cette fois-ci est la bonne !