Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Monaco : de la danse pour clôturer l’année...

Crédits:
autre

Les Ballets de Monte-Carlo, Saison Centenaire des Ballets Russes.

- « Le Sacre du Printemps », interprété ici par la Compagnie Georges Momboye, photo Marie-Laure Briane.

Ce sont Les Ballets de Monte-Carlo dirigés par Jean-Christophe Maillot qui clôtureront l’Acte I du Centenaire des Ballets Russes. Les cinquante danseurs de la compagnie monégasque présentent six pièces qui ont fait la légende des Ballets Russes.

Au programme Le Sacre du Printemps, « ce grand rite sacral païen » disait Nijinsky, dansé tel qu’il fit scandale le 29 mai 1913 au Théâtre des Champs-Élysées à Paris et Le Fils Prodigue, dernière création des Ballets Russes, considérée comme le premier chef d’œuvre de George Balanchine. Enfin, une création originale de Schéhérazade, où les danseurs de Jean-Christophe Maillot pourront rencontrer « les spectres » du Ballet de Michel Fokine dans un espace scénique hors du temps, entre le décor de Jérôme Kaplan et celui de Léon Bakst.

Le deuxième programme proposera une relecture du ballet Le Spectre de la Rose par Marco Gœcke, où le jeune et talentueux chorégraphe allemand bouscule, par sa puissance à renouveler les codes, les repères du Spectre original. Silent Cries et Les Noces de Jiri Kylian, un cheminement personnel du chorégraphe sur le Prélude de l’Après-midi d’un Faune, pour le premier, suivi de sa vision énergique de la partition des Noces d’Igor Stravinsky.

  • Les 26 et 28 décembre à 20h30 et le 27 décembre 2009 à 16h - Salle des Princes Grimaldi Forum - Le Sacre du Printemps Chorégraphie de Vaslav Nijinsky sur une musique d’Igor Stravinsky remontée par Millicent Hodson et Kenneth Archer - Le Fils Prodigue Chorégraphie de Georges Balanchine sur une musique de Serguei Prokofiev, remontée par Patricia Neary – Schéhérazade, chorégraphie de Jean-Christophe Maillot, inspirée de Michel Fokine, sur une musique de Rimsky-Korsakov -
  • Les 31 décembre 2009 01 et 02 janvier à 20h30 et le 3 janvier 2010, à 16h - Salle des Princes – Grimaldi Forum - Le Spectre de la Rose, chorégraphie de Marco Gœcke, sur une musique de Carla Maria von Weber - Silent Cries , chorégraphie de Jiri Kylian, sur une musique de Claude Debussy, remontée par Sabine Kupferberg - Les Noces, chorégraphie de Jiri Kylian, sur une musique d’Igor Stravinsky, remontée par Cherie Trevaskis et Philippe Taylor – Schéhérazade, chorégraphie de Jean-Christophe Maillot inspirée de Michel Fokine, sur une musique de Rimsky-Korsakov –