Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Bordeaux : Pessac Leognan s’ouvre à l’œnotourisme.

Crédits:
textes par
images par

Voyage au pays des « Graves »…


En avant première du week-end « portes ouvertes » en Pessac Leognan les 5 et 6 décembre prochains, la découverte de ce superbe vignoble, berceau des grands vins de Bordeaux mérite le voyage parce que depuis 1987 il a pris son identité propre au milieu des « Graves », et une identité géographique. L’appellation située au sud des Graves, à une encablure de Bordeaux, possède une réelle typicité, grâce à son micro climat. Les 1 600 hectares sont enchâssés entre des forêts de chênes majestueux et la Garonne, ce qui les protègent de leur ennemi numéro un : le gel. Le sol, composé de ces curieux galets multicolores (quartz et quartzites, jaspes, silex…) appelés « graves » n’est en fait propice qu’à la vigne et aux forêts.

Avec une production annuelle de 75 000 hl récoltés, les 73 Châteaux et Domaines (dont 16 sont des Crus Classés) produisent 80 % de vin rouge et 20 % de blanc. Dix 10 millions de bouteilles partent traditionnellement à l’exportation grâce à une commercialisation par les célèbres négociants bordelais, à l’origine souvent britanniques, qui ont fait la fortune du port de Bordeaux.

Les vins ne sont plus à présenter : ils sont très bons, avec des caractéristiques communes qui s’affinent selon les domaines et des cépages emblématiques. Les rouges (Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc et Merlot), servis à 18° (chambrés, mais à l’époque, les maisons étaient peu et mal chauffées) se marient particulièrement bien avec les viandes, gibiers, foie gras et fromage. Aromatiques, fruités, le boisage, de plus en plus raisonné, exhale leurs saveurs de cassis, framboise avec un zeste de résine et du cuir.

Les blancs (Sauvignon et Sémillon) à déguster à 10° (surtout pas moins), sont fleuris, avec des robes or clair, pour la plupart, où le tilleul s’allie au genêt, chèvrefeuille et saveurs confites, longs en bouche, charnus et ronds, et vieillissent très bien.

L’histoire des Pessac Leognan est vieille de plus de 20 siècles, avant même la naissance du Médoc. L’évolution de ces dernières années a poussé ces vignerons dynamiques et solidaires, à ouvrir les portes de leurs domaines aux visiteurs. C’est ainsi qu’ils créent, les uns après les autres, des « boutiques » pour accueillir les passionnés d’œnologie et d’histoire. En effet, les magnifiques propriétés du XVIIIème et XIXème siècles, construites avec ces belles dalles blanches, typiques de la région bordelaise, qui émergent des vignes et des forêts, sont un spectacle de toute beauté, un vrai plaisir pour les passionnés d’histoire et d’architecture.

- lire la suite : une Escapade en Pessac Leognan -