Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Intercontinental Paris le Grand : Christophe Raoux soigne les cuisines

Crédits:
autre

de l’établissement de la place de l’Opéra…


- Christophe Raoux -

Christophe Raoux. Il a côtoyé les plus grands chefs et se retrouve aujourd’hui, à 38 ans, Directeur des cuisines de l’InterContinental Paris Le Grand. Il a sous sa responsabilité : l’ensemble de la restauration de l’établissement de la place de l’Opéra, dont le mythique Café de la Paix et le service banquet de cet hôtel qui compte 21 salles de réunions.

C’est un nouveau défi pour ce chef discret qui a auparavant travaillé pendant trois ans comme Chef exécutif du Groupe Alain Ducasse, participant à toutes ses nouvelles aventures gastronomiques en supervisant notamment l’ouverture des restaurants de la Tour Eiffel « Jules Verne » et « 58 », le « Rech » de la place des Ternes à Paris, le « Alain Ducasse at the Dorchester » à Londres et le « Benoît » à New York.

Anciennement responsable du développement de Lenôtre, Christophe Raoux a derrière lui un impressionnant parcours jalonné de grandes maisons dont le Ritz et le Relais Louis XIII et de collaborations professionnelles avec des toques d’exception comme Manuel Martinez, Guy Legay, Michel Roth, Gérard Besson ou Alain Ducasse.

À la tête de l’équipe de 110 cuisiniers du Grand Hôtel Paris, véritable paquebot de luxe comptant 470 chambres, deux restaurants et 21 salles de réception, ce Compagnon Cuisinier du Tour de France entend proposer une « cuisine de cuisinier », simple, goûteuse et sans esbroufe, mettant avant tout en valeur les produits de qualité.

« J’aime beaucoup cette maison, qui offre toute la palette professionnelle à laquelle un chef peut rêver : depuis le volume pour la partie banquets jusqu’à une gastronomie de haut niveau avec le Café de la Paix, en passant par le service d’étages, le second restaurant de l’établissement, la Verrière et le bar. Je sais que je ne vais jamais m’ennuyer, il y aura toujours quelque chose à faire ! », commente-t-il.