Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Cybernews, cybervite…

Crédits:
textes par
Catégorie Pieds dans le plat

Commentaires sans foi ni loi.

  • Québec. Près de la ville de Longeuil, un motocycliste poursuivi par la police s’est écrasé sur un arbre. L'homme qui roulait à grande vitesse, avait délibérément tenté d’échapper à un contrôle. Après environ un kilomètre de poursuite, le fuyard devait perdre le contrôle de son véhicule. Le Service de police de la Ville de Montréal, comme il se doit, va enquêter sur les circonstances de ce drame. Aux dernières nouvelles, le quartier dont est issu la victime, n’est pas à feu et à sang…
  • Christian Estrosi. Il se dit prêt à aller signer une pétition si d’aventure le statut public de la Poste n’était pas sauvegardé à 100%… pendant des années, et ce même si cette pétition est organisé par la CGT. Sur ce sujet, on oublie volontiers de dire que si on transforme le statut de la Poste, c’est bien parce que l’Europe est passée par là. On le savait (qu’il fallait changer toutes les entreprises publiques en société anonymes) mais sans doute, on ne voulait pas y croire, en allant voter pour l’Europe… et pour les réformes qui nécessairement allaient suivre.
  • L’affaire Ben Barka. Plus fort que l’affaire Polanski. Si la deuxième prend pour origine une affaire de mœurs qui date des années 1970, l’affaire Ben Barka nous ramène aux années 1965. Interpol relance 4 mandats d’arrêt internationaux visant des ressortissants marocains. Mais, il semble que la France, côté politique, ne semble pas très volontariste sur ce dossier qui a le don de gêner les autorités marocaines. Allez donc savoir pourquoi !
  • L’affaire Roman Polanski. Un mauvais… roman où on mélange tout. Le cinéaste franco-polonais est sympathique et son talent artistique ne fait pas de doute. Mais, ce n’est pas de cela dont il est question ici mais bien d’une sale affaire survenue dans les années 70. Une époque où la libération des mœurs et la consommation de nouvelles drogues étaient à la mode, surtout chez les peoples qu’on n’appelait pas encore comme ça. Elle n’excuse pas tout et monsieur Polanski, une célébrité très courtisée avait sûrement d’autres choix pour chauffer sa couche que d’y mette une jeune fille de 13 ans qui en paraissait presque 18… La justice américaine a suivi son cours avec des soubresauts et des complicités internationales. Hier Roman se baladait en toute liberté et impunité en Suisse et dans pratiquement tous les pays du monde sauf les USA. Aujourd’hui, par le caprice d’un juge et les errements de la justice suisse, le voilà en prison. Il serait indécent d’aller jusqu’à crier à… l’injustice. Est-il même correct d’emboîter le pas de Frédéric Mitterrand, de Bernard Kouchner, et même de Gilles Jacob, de signer des pétitions et de s’insurger ? Tout juste peut-on faire le procès de la justice américaine, il suffit de regarder les séries télévisées pour se rendre compte qu’elle est loin d’être parfaite. La nôtre est-elle meilleure pour autant ? Aussi pointer du doigt l’hypocrisie générale du monde des artistes et des politiques, toujours prêts à verser des larmes de crocodile… Là, c’est un peu délicat, il leur sera plutôt difficile d’évoquer les droits de l’homme et surtout de ceux de la femme… Autre remarque : a-t-on pensé à la victime qui dit avoir tourné la page (heureusement pour elle d’ailleurs) et toutes les autres qui, dans des circonstances identiques, n’ont jamais porté ou pu porter plainte ?
  • Jean-Louis Borloo. L’imposture de la voiture électrique. Le délicieux ministre de l’écologie veut nous faire croire que la voiture électrique est la solution idéale. Grâce à elle, l’air de nos villes sera moins pollué (et l’on pourra continuer des heures à… piétiner dans les encombrements et chercher une place de stationnement) tandis que notre facture carbone diminuera. Tellement vrai qu’on en oublierait tous les effets collatéraux et pervers liés à l’utilisation de l’énergie nucléaire car, c’est bien de nucléaire dont nous parlons ici. Usines à durée de vie limitée dont la dépollution se mesure en centaines d’années, un minerai, l’uranium, dont la ressource n’est pas infinie (heureusement), des batteries lourdes et potentiellement polluantes nécessaires pour stoker l’électricité produite… une liste non limitative. Jean-Louis Borloo promet que l’Etat va mettre plusieurs… milliards d’euros dans la balance et que d’ici 2020, 2 millions de voitures dont l’autonomie sera loin d’être incitative pour la majorité des conducteurs, seront mises sur le marché.

@ suivre !