Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Nice : une plage ouverte à l’année,

Crédits:
autre

la restauration de la plage « Beau-Rivage » pratique des prix d’hiver sages et attractifs…

Les plages de Cannes sont de sable, celles de Nice de galets, c’est une des différences et chacun peut avoir ses préférences. On remarquera aussi que le nombre de plages privées est beaucoup plus important sur la Croisette que sur la Promenade des Anglais pourtant beaucoup plus étendue ? Au point parfois que les promeneurs ont du mal à mettre les pieds sur le sable. La restauration s’est développée à Cannes d’une manière que certains jugent outrancière. Mais cela est une autre histoire, un autre débat.

Moins de plages privées à Nice et une restauration plus discrète mais qui ne manque pas de charme ni d’adeptes les beaux jours venus. Quant aux plages qui ouvrent tout au long et l’année et offrent une carte originale et variée, elles sont encore moins nombreuses à vouloir et pouvoir le faire. La plage de l’hôtel Beau-Rivage**** est de celles là ! Une aubaine pour les Niçois, les touristes avides de soleil et de vue mer, sans parler de la clientèle de l’hôtel et des commerciaux qui veulent impressionner leurs invités… En soirée, sur la terrasse en teck, apéritifs et dîners, concerts, DJ, soirées jazzy…tout est possible ou presque.

Le chef Stephen Innocenti fait des merveilles à des prix qui étonnent surtout si l’on tient compte de la qualité et si on les compare à certaines enseignes azuréennes. La carte « hiver », valable jusqu’au 31 mars, met en évidence viandes, poissons, pastas et farandoles de desserts. Toutes les saveurs méditerranéennes se conjuguent aux parfums d’ailleurs.

Comme entrée vous hésiterez peut-être entre un Saumon confit aux deux sels (Wazabi et Guerande), verdurette aux perles noires (14 €) et un Foie gras de canard au cognac, chutney de mûres et pain de campagne (19 €) ? De quoi se rassasier sans aucun doute mais certains préféreront passer directement à une assiette de Penne à la roquette et lichette de Brésaolla, pignons de pins grillés (17 €) ou un Risotto de cèpes onctueux, crème de mascarpone au parmesan (21 €)…

Les carnivores trouveront leur bonheur avec des Brochettes de poulet yakitori, frites et salade (19 €), ou des Emincés de bœuf au wok, sauce pimenté eau galanga, légumes sautés croquants (21 €). Autre alternative, un Dos de saumon à la plancha, émulsion de gingembre citronnelle, riz parfumé au lait de coco (21 €), sinon un Médaillon de lotte rôti aux sésames noirs, infusion de pain d’épices et thym citron, légumes confits et nouilles de riz (22 €).

Pour dessert, les amateurs de sucré tâteront une portion de Tarte fondante aux mirabelles, crème vanillée (7 €), un Gratin de fruits d’hiver au rhum cubain (8 €), un Coulant chocolat cœur d’orange confits (8 €), une Soupe tiède chocolat et gingembre, glace yuzu et cornflakes (7 ?€)… un choix véritablement cornélien.

  • Hôtel & plage Beau Rivage - 24, rue Saint François de Paule - 06 300 Nice – tel. 04 92 47 82 82 - Gay friendly –