Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

« L’hommobiliste » en route vers le covoiturage,

Crédits:
textes par

l’environnement, les écologistes et le porte-monnaie y trouveront leur compte…

Parisiens et banlieusards montraient-ils la voie ? Ils seraient, selon un sondage TNS Sofres, 7 sur 10 à se déclarer favorables au covoiturage. L’argument économique participerait largement à cet engouement… encore très théorique. Viennent ensuite des arguments écologiques. Il s’agit tout simplement de ne pas puiser inconsidérément dans des ressources dont on comprend de plus en plus qu’elles ne dureront pas éternellement, beaucoup moins que ça même… Il s’agit de penser à ceux qui viendront habiter après nous cette planète.

« L’hommobiliste » est-il mort pour autant ? Certainement pas si l’on se fit à la sur-circulation des poids lourds sur nos autoroutes, interrompue seulement les dimanches. Si l’on se prend aussi à recenser le nombre quotidien d’excès de vitesse dont nous sommes les témoins ou les… auteurs. Si l’on se prend encore à réfléchir à nos comportements en matière de déplacements, que ce soit pour notre travail mais surtout pour nos loisirs puisque c’est là que nous pouvons le plus facilement agir… Nous avons le choix de tourner ou de ne pas tourner en rond, d’aller loin ou prés, de covoiturer ou pas…

Le Nouvel An nous donne l’opportunité de prendre de bonnes résolutions comme ne plus fumer pour ceux qui fument encore, manger bio, pourquoi pas faire des choix en faveur du développement durable et par exemple y penser à deux fois avant de prendre sa voiture… alors qu’il y a des alternatives à portée de clic ?

« 123envoiture.com » nous met au défi de voyager malin. Ce site français permet à 300 000 personnes - pour 100 000 trajets répertoriés - souhaitant faire du covoiturage d’être mis en contact. Il se flatte de recueillir 450 inscriptions par jour.

C’est la société Green Cove Ingénierie qui a développé ce site. Son PDG, Arnaud Sarfati, propose des solutions de covoiturage pour les collectivités, les entreprises, les particuliers et les manifestations événementielles. Solution de transport complémentaire, elle a le vent en poupe et travaille avec les principaux opérateurs pour favoriser le désengorgement urbain, le désenclavement rural et la complémentarité avec les gares et tous les transports en commun.

De belles perspectives de développement, surtout sachant qu’en France, nous sommes très à la traîne… sur ce dossier comme sur beaucoup d’autres en matière de protection de l’environnement et de développement durable. Sur le littoral azuréen où le soleil n’est pas avare, exception de ces dernières semaines, le chauffage solaire dans les habitations a toujours 20 ans de retard par rapport à l’Allemagne bénéficiant aux dernières nouvelles de bien moins d’heures d’ensoleillement… Sur le dossier de l’éolien, c’est l’Espagne et le Portugal qui nous damnent le pion. L’Europe pourrait nous obliger à mettre de l’ordre dans nos politiques énergétiques. C’est ce qu’on peut nous souhaiter de mieux en ce début d’année.

  • le mot "hommobiliste" et le concept même qu'il… véhicule a été très certainement pour la première fois, utilisé par Fernand Dartigues dans un éditorail de 1976. Le lire ici, publié à nouveau en août 2005.