Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Corrida : l’homme ne sort jamais grandi

Crédits:
textes par
Catégorie Pieds dans le plat

de son dérisoire mais cruel combat contre le taureau…

La tradition a toujours bon dos lorsqu’il s’agit de justifier des actes peu glorieux pour… l’espèce humaine, capable du meilleur et aussi du pire. Le Pape et le Dalaï Lama nous parlent de paix, la République de liberté, de fraternité et d’égalité… sans grand succès. Depuis des temps très reculés, il y toujours eut une guerre quelque part sur notre planète. La chasse, dans nos contrées et la tauromachie telle que pratiquée, sont de purs anachronismes, totalement injustifiables. Ajoutons-y pour faire bonne mesure les parcs animaliers où se produisent pour notre seul bon plaisir otaries, orques et dauphins et les cirques qui transportent tigres, hippopotames, ours… dans des conditions indignes pour des animaux… qui ont tellement besoin d’espace.

L’actualité nous rattrape et l’épisode du torero franco-mexicain de 10 ans et demi, Michelito, venu faire le show et exciter les foules en mal de sang, est tristement révélateur. Les pro corrida se lamentent. De quel droit les prive-t-on de ce spectacle édifiant, d’un enfant se mesurant à un jeune taureau et mimant sa mise à mort…

Les anti corrida et d’autres, respectueux des animaux, y compris de ceux qui finissent dans nos assiettes… en ont eu la nausée. Certains ont décidé de se rassembler et de défiler… pacifiquement. Ils seront devant les arènes de Dax, le 16 août prochain dès 10 h.

La doyenne des comédiennes françaises, Paulette Dubost, 98 ans, sera présente à leurs côtés. Elle adressera au Président de la République, Nicolas Sarkozy, une lettre dans laquelle elle exprime sa tristesse et son indignation devant un tel spectacle de la corrida.

L’association PETA, pour un traitement éthique des animaux, fera une mise en scène symbolique et de jeunes musiciens assureront l'ambiance musicale. Avec peut-être d'autres surprises… Cette action est soutenue par de nombreuses grandes associations de protection animale dont l'Association Stéphane Lamart pour la défense des droits des animaux.

Le quotidien Sud-Ouest nous apprend par ailleurs que Michel Rocard et sa femme ont participé le 3 août , à Bayonne, à une manifestation anti-corrida. Logique au fond de la part d'un Premier-ministre, écœuré d'avoir participé à tant de mises à mort… politiques, y compris la sienne.

  • Le Comité Radicalement Anti Corrida, le CRAC, est la plus ancienne association française dans cette lutte si difficile et spécifique. Elle fut créée en 1991. Comme tous les combats, la lutte contre la torture tauromachique a évolué au fil du temps. Ainsi, de « Réformiste », le CRAC est devenu « Radical », comme d’autres structures qui ont pris conscience qu’une seule voie était possible et acceptable : l’abolition pure et simple, à terme, de cette pratique barbare.