Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Alpes-Maritimes : cantonales partielles,

carton plein pour l’UMP…

Crédits:
textes par

Si Éric Ciotti décrochait brillamment l'autre semaine son mandat de Conseiller général au premier tour, les candidats des deux autres cantons concernés durent remettre le couvert pour que les électeurs les départagent.

Sur Grasse Nord, c’est Jérôme Viaud qui est élu avec 58,39 % des voix, face au candidat du PC, l'indéboulonnable Paul Euzière. Comme à chaque fois qu’il s’agit d’élection partielle, les électeurs se sont peu déplacés. Ainsi, le score du vainqueur ne dépasse pas les 12,94 % des inscrits. Il est vrai, qu’il a fait très mauvais temps et que radios et télévisions déconseillaient les déplacements… intempestifs.

Ces conseils de prudence furent aussi largement suivi sur le canton de Cagnes-sur-mer Centre. Ils ne furent que 3 526 à être passés dans l’isoloir, soit un tout petit 20,12 % des inscrits. Suffisant pour Marie-José Bandecchi qui sera donc conseillère générale contre Michel Santelli du PC.

Les deux élus UMP rejoindront Éric Ciotti à l’Assemblée départementale. Selon toute vraisemblance ce sera lui qui succédera à son patron et néanmoins ami, Christian Estrosi à la présidence. Ce dernier frappé par le cumul des mandats, ayant comme de bien entendu, choisi d’abandonner son poste de conseiller cantonal. Une présidence qui n’ira peut-être pas jusqu’à son terme dans la mesure où le gouvernement finalisera son projet de réforme des institutions territoriales. C’est en effet le département qui devrait sauter ,au profit des intercommunalités. La plupart, déjà mises en place, seront le maillon fort entre les communes et la région.