Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Mouans-Sartoux : la cuisine de Bernard Leclerc

Crédits:
textes par
images par

donne des couleurs à sa nouvelle adresse, « BLEU LAVANDE ».


- Bernard Leclerc et la journaliste Brigitte Brunot -

Il est des chefs qu’on suivrait « à la laisse » pour surtout ne jamais les perdre de vue. Bernard Leclerc fait partie de ce petit groupe. Après avoir été au « Bistingo » au début des années 80, il a traversé La Croisette en 1984 pour ouvrir, avec sa femme Corinne, son propre restaurant « La Poêle d’Or », rue des Etats-Unis à Cannes. On venait de loin, et nombreux, pour déguster une cuisine étoilée Michelin, et pourtant restée à prix abordable : çà valait le détour, et même le voyage.

Dix-sept ans plus tard, il vend pour faire l’ouverture des cuisines Lenôtre à Mouans Sartoux. Sollicité par l’Impérial Garoupe d’Antibes, il y reste 2 ans avant de retrouver les fourneaux cannois de « Chez Félix ». Mais l’envie de retenter une aventure en duo - on ne change pas une équipe qui marche - il retrouve avec sa femme le lieu qui lui convenait : « Bleu Lavande », à la lisière de Mougins, Valbonne et Mouans Sartoux, à deux pas de Sophia Antipolis, surmontant un superbe jardin complanté d’essences méditerranéennes et de lavandes.

Les revoilà chez eux, les Leclerc, et c’est bien ainsi que l’on est accueilli au restaurant : comme chez des amis. La grande salle à manger (70 couverts très espacés), constituée de 2 salles contiguës, est un hymne à la Provence, avec tomettes au sol, chaises provençales, nappage blanc sur fond jaune soleil, faïences au mur alternant avec des tableaux peints sur toile qui représentent cyprès et … lavandes. De grandes baies vitrées ouvrent sur les terrasses avec une vue imprenable sur la forêt de la Valmasque. On y est bien, le personnel très souriant et professionnel se fait un plaisir de vous présenter la carte, et c’est là un moment de grand bonheur… et de grande hésitation.

On a envie de tout ! Mais attention, la cuisine de Bernard Leclerc est très technique, on y retrouve les grands classiques de la gastronomie française, sans azote et autres spumas, avec toujours sa touche qui personnalise le traditionnel, et surtout une générosité dans l’assiette redoutable. Sa salade de homard en fantaisie proposée à 25 € en entrée est en fait un plat très copieux, avec un homard entier accompagné d’un assortiment de petites pousses et de tranches de pamplemousses roses et jaunes, servis avec sauces homardine et Thaï (servie dans le menu à 32 € avec supplément de 10 €). Le feuilleté de girolles, particulièrement bien garni, nappé d’une légère sauce crémée, est aussi présenté en entrée.

Parmi les plats de ce même menu à 32 €, on trouve une fricassée de cèpes et foie gras accompagnée d’une sauce relevée au vieux vinaigre de framboise ou une subtile poêlée de coquilles Saint-Jacques aux fines asperges vertes. Vous pouvez encore goûter sa faisselle à la crème ou son chèvre à l’huile avant de vous attaquer à son assortiment de desserts, toujours dans le menu à 32 €.

Régulièrement un menu thématique en 5 plats est proposé à 45 €. En ce moment, c’est encore autour du homard que l’on se régale : en cappuccino, salade, en cassolette aux petits légumes, fromage et dessert avec un « trou normand » sous forme de granitée au champagne. Très prochainement, et jusqu’à sa fermeture à la mi-décembre pour 15 jours, le menu tournera autour de la chasse. Une belle carte des vins à prix accessibles privilégie la Provence, mais n’oublie aucune des grandes régions vinicoles françaises. Menus à déjeuner : 19 € en 2 plats (entrée+plat ou plat+dessert) et 26 €.

  • Bleu Lavande – 28 Chemin de Pichinade – Carrefour des Fauvettes – 06370 – Mouans Sartoux – Tel : 04.93.12.28.01 - Fermé le dimanche soir et lundi toute la journée et du 15 décembre au 2 janvier et une semaine en février.