Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Yes, we Cannes…

Crédits:
textes par
Catégorie Pays de Lérins

L’élection d’Obama fait la joie du service de communication de la ville…

Bernard Brochand, député-maire de la ville du Festival et des congrès a promu les slogans publicitaires faisant référence à la langue de Shakespeare ou plutôt à celle de l’Amérique. Il faut dire que c’est un des rares hommes politiques à pouvoir se vanter de parler couramment la langue de la finance, du commerce et de la diplomatie - Il faut dire que son passé aux commandes d'une entreprise aux nombreuses ramifications internationales, y est pour quelque chose - Parler anglais est un atout utile sinon indispensable lorsqu’on reçoit à longueur d’année des hôtes venus du monde entier et des clients exigeants qu’il faut séduire…

Le service de la communication, fidèle et discipliné a décliné la volonté du maire et nous avons vu ainsi s’afficher Made in Cannes, Only Cannes, City Zen Cannes, les P’tits Cannes à you… j’en passe. Nos amis Québécois qui savent que l’anglais est la langue des affaires et qui la maîtrisent parfaitement, sont toujours surpris de cette utilisation qu’ils jugent excessive, eux qui par expérience, connaissent la fragilité de la langue française et la nécessité de la protéger.

Les résultats des élections américaines, salués par la droite aussi bien que par la gauche… française, c'est pain bénit. Elles nous permettront d’afficher sur le fronton du Palais des Festivals, le slogan de Barack Obama revu et corrigé : Yes, you Cannes ! Il n’est pas dit d’ailleurs que certains de nos visiteurs nord-américains, ceux qui ont voté pour John McCain et Sarah Palin (46 % des votants soit plus de 57 millions d’électeurs), trouvent l’initiative de bon goût…