Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Monaco : Le Piano du chef est devenu sculpture.

Crédits:
textes par

- entre Art et Gastronomie…


- Serge Hairabetian, Franck Cerruti, Pascal Bardef et à droite de l’œuvre, Fred VermoreL , Jôel Garault, Damien Hairabetian, photo Carinne Leandri -

Le mythique fourneau Molteni, installé en 1987 lors de la création du restaurant « Le Louis XV » à Monaco et démonté en février dernier, s’est transformé en sculpture, sous les doigts magiques du sculpteur niçois, Frédéric Vermorel. L’œuvre a été dévoilée au cours d’un vernissage réunissant les personnalités du monde de la gastronomie et leurs amis.

Amateur d’art, le cuisiniste Serge Hairabetian, ne pouvant se résoudre à ce que la carrière de ce célèbre « piano » s’achève aussi inéluctablement. Il a commandité Frédéric Vermorel pour réaliser une sculpture à partir des éléments du fourneau en fonte, noble façon de rendre hommage aux hommes de l’art… culinaire.

Une fois démonté, les éléments de ce fourneau furent découpés et transportés jusqu’à l’atelier du sculpteur. Quelques mois ont été nécessaires à la réalisation de la sculpture. « Ce piano était déjà une sculpture en soi, un très bel objet … J’ai été séduit par le projet même si pour diverses raisons, avoir ce fourneau entre les mains, avec sa charge historique et affective, n’était pas chose aisée … » confie Frédéric Vermorel contrebassiste de talent avant de devenir l’assistant d’Arman.

  • À l’origine de la création de E.C.H.R, le coup de foudre pour le piano Molteni de Serge Hairabetian, qui s’est alors donné pour ambition de relancer la mode des fourneaux traditionnels auprès des grands Chefs, et de ce fait de pérenniser la marque Molteni, en perte de vitesse. Sa collaboration avec la SBM et Alain Ducasse pour la conception du Louis XV en 1987 a été le déclencheur du formidable développement de l’entreprise et a permis la renaissance de Molteni qui jusqu’alors équipait Roger Verger et Paul Bocuse. L’entreprise signe maintenant les cuisines des lieux les plus prestigieux en France, mais aussi à l’étranger : Londres, New York, Oslo, Beyrouth, Pékin, Tokyo…
  • une lectrice, Geneviève de Caumont, nous fait savoir qu'à l'ouverture cannoise, en avril 1992, de feu Noga Hilton, les… feux de la cuisine étaient équipés de "la Rolls Royce" des fourneaux, une Molteni dont tout le monde était très fier.