Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Cannes : Adrien Passigli,

Crédits:
textes par

le goût de la fête et de l’amitié.

Ce n’est pas la retraite qui va empêcher le sémillant créateur de la Pizza du Port de fêter avec ses amis son anniversaire. Adrien porte avec légèreté le poids des ans. Pas évident lorsqu’on a dépassé les 4 fois vingt… Les habitués s’étonnent de ne plus le voir aussi souvent en salle ou à la terrasse. Il passe certes de temps en temps serrer quelques mains et raconter quelques histoires à des fidèles, plus amis que clients. Adrien a passé la main et laissé les rennes à son associé Francis Cresci et à son fils Ludovic.

Celui que beaucoup appellent Gatto, aime la fête et ne manque pas une occasion. Ses amis se rassemblent chez lui, au-dessus de la Pizza – la vue y est splendide – ou près de Nice – le décor est de toute beauté. Instants précieux et propices pour évoquer le bon vieux temps, pour parler le « nisarte ». On évoque alors, en long et en large, la période Médecin et la période Mouillot. Adrien a bien connu ces deux figures controversées avec lesquelles il a entretenu des rapports amicaux. C’est sans doute grâce à eux qu’il a été fait chevalier dans l’Ordre du Mérite puis officier. Des insignes qui marquent une reconnaissance pour un parcours hors du commun.

Adrien fait partie de cette génération dure au labeur, pour qui il n’y a pas de sot métier. Sans compter ses heures, faisant preuve d’initiative, entreprenant autant que persévérant, il a grimpé les échelons de la réussite sociale. Son secret ? Une bonne humeur tempérée par des coups de gueule… C’est un animateur né et la liste de ceux qui ont apprécié ses qualités est longue, personnalités du monde du spectacle ou de la politique, VIP en tout genre…

L'auteur et metteur en scène Jacques Fabrice ne confiait-il pas un jour à Nice-Matin : “Ma Maison de la Culture à moi, c’est la Pizza du port où mon ami Adrien réinvente chaque soir, à partir des éléments dont il dispose et sans arrière-pensée, les vérités essentielles de la comédie à l’usage des clients. Je n’ai pas peur d’y prendre des leçons de précision comique et d’humanité”…