Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Le destin de Samarkand :

douze siècles d'une brillante civilisation pré-islamique.

Catégorie Les Arts au soleil

- photo Suzanne Held -

Le musée des Arts asiatiques présentera bientôt sa nouvelle exposition temporaire « Il était une fois Samarkand ».

Samarkand, cité mythique, oasis lointaine au cœur des déserts de l’Asie centrale, baignée par les eaux dorées de la rivière Zerafshan… Couverte de coupoles turquoise elle miroite sous les cieux étoilés qu’observèrent au Moyen-Age de célèbres astronomes.

Son histoire est liée à celle du monde antique et moderne, aux disparitions et apparitions des grandes civilisations - perse, grecque, sogdienne, mongole - dont elle subit les assauts et les influences. Douze siècles d’une brillante civilisation préislamique, une culture sogdienne constituée de puissantes cités-Etats, guerrières et marchandes, dont Samarkand est une étape essentielle et cosmopolite sur la route de la soie. Puis, conquise par les armées arabo-islamiques, elle s'offrira encore dix siècles encore de rayonnement religieux et culturel.

Du 15 mars au 28 mai, cette exposition nous invitera à rêver et à méditer sur l’histoire des hommes. Elle est composée à partir des photographies de Suzanne Held, de bijoux et de textiles de collections privées.

Il sera utile à l'occasion de cette visite de faire référence à ce conte des Mille et Une Nuits. Un jardinier après avoir rencontré la mort lui annonçant qu'elle viendrait le prendre le lendemain même dans son jardin, s'enfuit dans la ville de Samarkand. Mais il avait rendrez-vous avec son destin. La mort l'attendait.

* au Musée des Arts asiatiques, Nice : www.arts-asiatiques.com

- mention : www.pariscotedazur.fr - février 2007 -
- info@pariscotedazur.fr -